Les Bboys d'Osaka

L'un des meilleurs spots du Japon

 Par Maxence Monfroy   9 oct. 2015

Ceux qui s’intéressent au hip-hop savent que le Japon, comme la France d'ailleurs, fait partie des pays où l'on trouve les meilleurs Bboys !

Tout d'abord il faut rappeler que le breakdance est né dans les années 70 à New York. La légende veut que ce soit un mélange entre les danses de rue et la capoeira qui ait donné naissance au break. Le phénomène s'est répandu un peu partout dans le monde à partir des années 80. En 1984, l'émission H.I.P H.O.P de Sydney, dans laquelle on nous apprenait à danser, contribua fortement à populariser le breakdance en France. Mais attention, cette discipline requière énormément de force, d'agilité et de souplesse. Ne devient donc pas breaker qui veut !

Lors de mon premier voyage au Japon (en 2007), errant dans le métro ne sachant quoi faire lors de mon premier soir à Osaka, je découvrais par hasard un « spot » de breakdance. Impressionné par la performance des danseurs, je restais assis là durant au moins deux bonnes heures. De retour le lendemain, je fus surpris que les danseurs qui m'avaient aperçu la veille viennent me serrer la main. Tout naturellement je commençais à discuter avec l'un d'entre eux qui parlait un peu anglais. Il m’a alors appris qu'il s'agissait ici d'un des meilleurs endroits au Japon pour voir des Bboys. Ayant pris mon appareil photo, il posa pour moi en mettant son corps parallèle au sol juste par la force des bras.

Situé à la sorti de la station JR de Namba en direction d'un fastfood bien connu, vous ne pourrez pas rater l'endroit.

Tous les jours, les meilleurs bboys et bgirls de la ville s'y retrouvent pour s'entrainer, échanger des techniques ou même disputer des battles. Mais les meilleurs jours pour s'y rendre sont le vendredi et samedi soir, car il y a beaucoup plus de monde.

Cette fois-ci je n'ai pu hélas m'y rendre que le dimanche, il y avait donc moins de danseurs que d'habitude, mais le spectacle était quand même au rendez-vous.

Si vous êtes à Osaka vous n’avez pas d'excuses pour ne pas aller voir ces Bboys, car le quartier de Namba est le lieu où tout le monde sort, que ça soit pour le shopping ou bien pour manger !

Écrit par Maxence Monfroy
Membre de JapanTravel

Explorez les environs

Rejoignez la discussion

Lea Tablet il y a un an
ces gens la ne connaissent pas la gravité...T-T