Les Surprises du Shinjuku Gyoen

Un parc qui vous surprendra à chaque saison

 Par Marbach Hélène   16 nov. 2016

Le parc de Shinjuku Gyoen permet d'échapper pour quelques minutes ou quelques heures à la vie trépidantes de Tokyo. Il se trouve dans le quartier de Shinjuku à deux pas de la gare et réserve quelques surprises à ses visiteurs.

Créé en 1906, le jardin était à l'époque un jardin impérial. Il a été imaginé par Henri Martinet, célèbre jardinier français, sur la base d'un concept proposé par Hayato Fukuba (1856-1921), un ingénieur agricole pendant les ères Meiji et Taisho. 

Le parc est suffisamment grand pour accueillir trois jardins de styles différents et plusieurs étangs. Tandis que le jardin anglais consiste en une vaste pelouse parsemée de zelkova japonais, le jardin français est un jardin symétrique bordé de platanes et agrémenté de parterres de roses.

Le jardin japonais, plutôt central, s'organise autour d' étangs, de petits ponts et de lanternes...A son extrémité, première surprise : on découvre un pavillon Taiwanais qui a été construit en 1928 et offert au Japon à l'occasion du mariage de l'empereur Showa. Il est un exemple de l'architecture chinoise. Côté est du parc, ne manquez pas la "forêt des mamans et des enfants" ( Hahato-Kono-Mori). Ici, la forêt est assez dense et la nature semble avoir repris ses droits. Nous y avons même croisé une tortue et des racines verticles !

A chaque saison, ces espaces naturels évoluent ce qui donne au parc un cachet différent à chaque visite. A l'automne, les feuilles changent de couleurs et pendant la première quinzaine de novembre des chrysanthèmes sont exposés.

La visite du jardin peut enfin être complétée par une promenade dans la grande serre qui présente des plantes tropicales et subtropicales, une collation au restaurant Turinoki ou un thé vert dans la maison de thé Rakuu-Tei. Une seule contrainte pour les familles, il est interdit de jouer au ballon ou de faire du vélo.

L'entrée du parc est payante ( 200 yens pour un adulte) et se fait par une des trois portes : Shinjuku Gate desservie par la station de métro Shinjuku-Gyonmae (sortie 1), la station Shinjuku-Sanchome (sortie E5) ou la gare JR de Shinjuku (South Exit), Sendagaya Gate  à proximité de la gare JR de Sendagaya et de la station de métro Kokuritsu-Kyigijo (sortie 5) et Okido Gate que l'on peut rejoindre depuis la station Shinjuku-Gyonmae (sortie 5).

Écrit par Marbach Hélène
Partenaire de JapanTravel

Explorez les environs

Rejoignez la discussion