Toyama et ses Merveilles

De très belles visites encore peu fréquentées

 Par Rey Waters   22 août 2016

Au Japon, le nombre d'endroits superbes qu'il est possible de visiter est surprenant. A chaque coin de rue, on trouve quelque chose susceptible de nous intéresser ou de nous surprendre. La ville de Toyama (dans la préfecture du même nom) est un parfait exemple d'une de nos découvertes inattendues.

Jusqu'à récemment Toyama ne faisait pas partie des circuits classiques des étrangers, qui n'en avaient d'ailleurs souvent jamais entendu parler. La mise en service de la nouvelle ligne Hokuriku Shinkansen qui dessert Toyama directement depuis Tokyo a modifié la donne.

Initialement nous devions juste faire une halte à Toyama en attendant notre excursion du lendemain, une journée à côté de Kurobe Gorge et Dam. Nous n'avions donc pas particulièrement étudié les visites possibles dans cette ville car nous avions simplement prévu de faire une pause avant les sorties en montagne.

Mais une fois arrivés à la gare et après avoir passé quelques minutes dans l'office du tourisme, nous avons changé de plan ! Nous nous sommes dit que nous n'étions pas si fatigués et avons décidé de passer la demi-journée à visiter la ville.

Sur la carte de la ville, nous avons repéré un marché aux poissons et nous sommes montés à bord d'un tramway en direction du bord de mer. Le tramway nous a déposés au dernier arrêt, près du nouveau pont Shinminato. Vous pensez peut-être, "Ah bon un pont ?". En fait, ce pont est long de 600 mètres. Avec un ascenseur, il est possible de monter dans une des tours qui donne accès à une très belle passerelle couverte. Par temps clair, on aperçoit la péninsule Noto, les montagnes Tateyama et la baie de Toyama. Sur le côté gauche on voit même le grand voilier Kaio Maru. Nous avons fait une belle promenade dans un sens puis dans un autre en s'arrêtant régulièrement pour prendre des photos à travers les grandes fenêtres.

Non loin du pont se trouve un chemin qui mène d'abord au Parc des Grands Bateaux puis au marché aux poissons. Celui-ci était plus petit que ceux que nous avions visité précédemment mais il était propre et très bien organisé.

Lorsque vous voyagez à travers le Japon, il y a une chose que vous remarquerez partout : les Japonais aiment les glaces. Ni à la vanille, ni au chocolat comme nous, mais plutôt avec des parfums qui vont du thé vert aux algues ou sur ce marché, à la crevette. Comme pour les KitKats, la plupart des préfectures ont un parfum spécial représentant leur région.

Notre étape suivante a été le canal Uchikawa, figurant dans de nombreux films en raison de ses ponts artistiques sculptés. La ville prétend que ce quartier est la Venise du Japon, mais Kyoto a également fait la même revendication. Je suis allé dans ces deux canaux et je ne saurais pas les départager.

Nous avons fait une promenade tranquille le long du canal et avons atterri dans l'une des nombreuses galeries d'art. Dès que nous sommes entrés dans la galerie, une dame nous a proposé de nous asseoir et nous a offert une bonne tasse de café chaud. Après avoir parcouru les peintures, nous avons choisi deux aquarelles représentant le pont et le canal. Une fois à l'arrêt de bus nous avons réalisé que notre bus pour revenir vers la gare était déjà parti. Un peu paniqué, nous avons sollicité plusieurs propriétaires de magasins pour savoir s'il y avait d'autres bus. Une des propriétaires a terminé avec son client et nous a conduit au bon endroit après avoir parcouru plusieurs rues. Elle a fait en sorte que nous prenions le bon bus. Quel service !

De retour à notre hôtel près de la gare, nous avons trouvé un petit restaurant de sushi, où j'ai goûté mon premier sushi à la langue de cheval. Si vous essayez de ne pas penser à ce que vous mangez, le goût est étonnamment bon. Il est intéressant de constater comment, dans chaque culture, sont définis ce qu'il est possible de manger et ce qu'il ne faut pas toucher.

Le Japon m'a aidé à élargir mes horizons, surtout en ce qui concerne la nourriture. Le Japon est l'un des deux pays, avec la France, qui a été inscrit par l'UNESCO au patrimoine de l'Humanité pour sa gastronomie.

Toyama est aussi connu pour ces crabes des neiges rouges, la sériole et la crevette blanche. Je les ai tous essayé !

Pour terminer, il y a beaucoup d'autres attractions à Toyama : le château de Toyama, le jardin botanique, le parc Fugan Unga Kansui où vous pourrez regarder le coucher du soleil et l'éclairage nocturne du pont Shinminato depuis le Starbucks... La ville est très bien présentée en français sur le site internet dédié.

Ainsi j'ai découvert Toyama, une ville peu connue et peu fréquentée, mais qui est très accueillante et qui réserve de belles visites.

Écrit par Rey Waters
Membre de JapanTravel
Traduit par Marbach Hélène

Explorez les environs

Rejoignez la discussion