Aller de Tokyo à Akita

Un petit guide de transport

 Par Ben Bloch   21 févr. 2017

Akita étant la troisième préfecture la plus au nord du Japon, s'y rendre depuis Tokyo peut être un peu plus difficile, notamment pour les budgets serrés. Cependant, il existe plusieurs façons d'atteindre les endroits les plus isolés d'Akita depuis la métropole de Tokyo (et de revenir) auxquelles la plupart des visiteurs ne pensent pas. Laissez-moi vous les lister :

Avion

La façon la plus évidente avec laquelle vous pourrez vous déplacer est l'avion. Sans le JAL Tohoku Pass, les vols les moins chers de Tokyo à l'aéroport d'Akita AXT (situé dans la ville d'Akita) vous coûteront environ 16 000 yen aller-retour et le vol durera environ une heure à chaque fois. En général l'aller-retour vous coûtera plutôt 25 000 yen et les billets avec les options les plus coûteuses pourront atteindre 40 000 yen. Comme l'aéroport d'Akita est petit, les seules compagnies qui volent entre Tokyo et Akita sont JAL et ANA. Il n'y a donc pas non plus beaucoup de différence de prix entre les compagnies.

L'autre aéroport de la préfecture d'Akita est l'aéroport Odate-Noshiro (ONJ). Il est situé à environ une heure et demie au nord de la ville d'Akita. L'avantage de l'aéroport ONJ est que le prix des vols varie moins : la plupart coûtent environ 16 000 yen l'aller-retour, et que le vol dure seulement une heure dix. L'inconvénient est qu'il y a seulement deux vols par jour dans chaque sens, les deux au départ et à destination de l'aéroport Haneda, l'un le matin et l'autre l'après-midi/le soir.

Récemment JAL a lancé le Yokoso Oneworld Tohoku Air Pass, dont le prix commence à 5 250 yen pour un secteur. Il faut moins de 200 minutes depuis la gare de Tokyo à la gare d'Akita, même avec deux bus d'aéroport depuis l'aéroport d'Akita jusqu'à l'aéroport Haneda. Le Tohoku Air Pass est seulement disponible pour les passagers en possession d'un billet international de retour pour leur pays avec un membre de l'alliance Oneworld. Vous devrez prévoir 1 600 yen dans votre budget pour le transfert en train depuis Haneda et le transfert en bus depuis l'aéroport d'Akita.

Train

La prochaine option que vous devriez prendre en considération est le shinkansen (train à grande vitesse). Akita a sa propre ligne de shinkansen, généralement appelée le shinkansen Akita, qui peut vous emmener de Tokyo jusqu'à la ville d'Akita et qui s'arrête à Tazawako et à Kakunodate. Un trajet dans le shinkansen Komachi durera juste un peu plus de 4 heures dans chaque sens. L'un des avantages du shinkansen par rapport à l'avion est que les prix sont fixes. Malheureusement le prix est de 17 800 yen aller, soit un total de 35 600 yen pour aller de Tokyo à la ville d'Akita et revenir. Vous pouvez obtenir des réductions sur les billets aller-retour en allant demander au guichet dans une gare mais malgré ça le prix sera autour de 34 000 yen. Cependant, si vous vous y prenez en avance et que vous achetez un JR East Pass Tohoku vous pourrez voyager de manière illimitée sur toutes les lignes JR du Tohoku (y compris le shinkansen) pendant 5 jours consécutifs pour seulement 20 000 yen par personne et 10 000 yen pour les enfants.

En dehors du shinkansen les trains locaux peuvent également vous emmener de Tokyo à Akita mais il faut avoir en tête quelques observations. La première est seulement une question de temps : aller de la gare de Tokyo à la gare d'Akita peut vous prendre presque une journée entière en train (en fonction de l'heure de départ) et vous prendra au minimum une quinzaine d'heures. De plus, y aller en JR nécessitera au moins 5 transferts et 8 trains différents. En ce qui concerne le prix, prendre le train de Tokyo à Akita vous coûtera environ 9 000 yen l'aller. Ce prix peut être diminué avec des options telles que les pass JR, notamment si vous prévoyez de prendre le train pour visiter lorsque vous serez dans la préfecture.

Voiture de location

Si vous vous sentez particulièrement audacieux vous devriez essayer de conduire de Tokyo jusqu'à Akita. C'est un très bon moyen de visiter de nombreux endroits, notamment si vous décidez de faire quelques arrêts plutôt que de parcourir toute la distance en une journée. Cependant, en termes de prix, la voiture n'est pas beaucoup mieux que l'avion ou le train. Il y a presque 600 km de Tokyo à Akita, ce qui vous prendra 7 heures par l'autoroute. Vous devez aussi payer le péage de l'autoroute, soit environ 12 000 yen pour l'aller, et payer pour faire le plein d'essence (il faut presque le plein à ma petite voiture pour parcourir 120 km, ce qui me coûte environ 3 200 yen). Vous pouvez aussi emprunter les routes sans péage, ce qui revient environ au même en terme de distance mais, comme il y a beaucoup de routes montagneuses, l'aller vous prendra plus de 11 heures. De manière générale, prendre la voiture est une bonne option si vous souhaitez explorer le Kanto et le Tohoku plutôt que d'aller directement à un point et revenir.

Bus

Les bus de nuit sont une autre manière de traverser le Japon à bas prix et dont les horaires sont pratiques puisque vous avez toute la journée devant vous à votre arrivée. De plus, il y a des lignes de bus de nuit dans presque toutes les grandes villes du Japon donc il y en aura toujours une proche de votre destination. L'une des possibilités pour planifier un voyage en bus de nuit est d'utiliser les sites internet Rakuten Travel ou Jupiter puisqu'ils couvrent toutes les gares de la préfecture d'Akita ainsi que les différentes caractéristiques que vous recherchez dans un bus (rangée de 3 sièges, rangée de 4 sièges, salle-de-bain, etc.). Le seul problème est que ces sites sont uniquement en japonais. Pour l'anglais, un site utile est Willer Express.

Généralement le bus de nuit met 8 heures pour faire le trajet dans chaque sens, partant entre 22 heures et minuit et arrivant entre 6 heures et 8h30. L'aller-retour coûte généralement entre 14 000 yen et 16 000 yen suivant les l'arrêt, la compagnie et le genre de bus dans lequel vous êtes. Rakuten propose des tickets moins chers d'environ 1 000 yen par rapport à Jupiter ou Willer car le site couvre plus de compagnies. Les petites villes de la préfecture sont plus accessibles avec Jupiter. Pour ceux qui ne dorment pas bien dans les bus, il peut être bien de payer environ 500 yen de plus pour avoir un bus avec des toilettes et des sièges individuels séparés de la rangée (répertoriés sous "rangées de 3 sièges") plutôt que de prendre le risque de se retrouver serré contre quelqu'un pour toute la durée du trajet.

Écrit par Ben Bloch
Membre de JapanTravel
Traduit par Mélanie Lemaitre

Découvrez les autres guides

Rejoignez la discussion