La Préfecture de Kyoto

Temples sacrés, jardins zen, forêts de bambou et geisha

 Par Bonson Lam   5 juin 2014

Pourquoi visiter la préfecture de Kyoto ? Voici mon top six des meilleures raisons.

1. Détente & loisirs – Avec de magnifiques montagnes à quelques minutes seulement de la gare de Kyoto ou, un peu plus loin, à Amanohashidate ou à Fukuchiyama, profitez d’une randonnée, faites du vélo, du bateau, découvrez des sources thermales centenaires (onsen) et de splendides panoramas, ou participez à des manifestations sportives de dimension internationale, comme le marathon de Kyoto. Vous pouvez également y visiter de magnifiques jardins, parmi lesquels ceux du Kōdai-ji ou du temple de Kiyomizu (Kiyomizu-dera), dont la beauté vous transportera vers de nouveaux horizons.

2 – Restaurants gastronomiques – Paradis des gourmets, le Japon possède, à ce titre, plus de restaurants triplement étoilés au guide Michelin que la France. Que dire de plus si ce n’est que, derrière Tokyo, c’est Kyoto qui compte le plus grand nombre de ces restaurants. Après le dîner, détendez-vous dans un complexe hôtelier cinq étoiles avec spa au Westin ou à l’hôtel Hyatt.

3. Les Festivals – Capitale culturelle du Japon depuis 794, la ville de Kyoto fête les quatre saisons lors de multiples festivals célébrant la nature et le folklore local. Chaque mois, vous aurez l’embarras du choix. Aoi Matsuri, le « festival des Roses trémières », est l’un de mes préférés : des habitants, parés de splendides costumes, incarnent de nombreux personnages historiques et, tout en se dirigeant vers le sanctuaire Shimagamo, défilent dans les rues de la ville au son d’une ancienne musique de cour.

4. La Nourriture – Les produits locaux, qu’ils soient de la mer ou cultivés en montagne, sont magnifiquement mis en valeur. Le long de la côte, les crabes et les fruits de mer sont délicieux, tandis qu’à l’intérieur des terres et à Kyoto, les techniques culinaires ont su s’adapter afin de sublimer les ressources offertes par les montagnes environnantes. Au printemps, l’air frais des montagnes convient parfaitement à la production du saké. Uji et Wazuka sont également réputées pour la qualité de leur thé.

5. Bien-être – Apaisez votre esprit en participant à une cérémonie du thé ou en contemplant de somptueux jardins japonais, symboles de l’essence même du wabi-sabi, d’une beauté sobre et éphémère. Du jardin de pierres du Ryōan-ji aux cours d’arrangements floraux, à Kyoto, la simplicité est mère de plénitude et de bien-être.

6. Accessible et abordable financièrement – Avec des vols directs en provenance de quatre continents et des vols à une escale depuis l’Afrique et l’Amérique du Sud, l’aéroport du Kansai (KIX) est une passerelle internationale, votre sésame pour rejoindre Kyoto en toute facilité. Les trois alliances de compagnies aériennes (Star Alliance, Sky Team et oneworld) proposent des vols quotidiens au départ et à destination de l’aéroport du Kansai. Savourer un repas chaud pour seulement 250¥ (soit moins de 2€ !) et un menu complet pour seulement 1 300¥ (environ 9€), oui, c’est possible et c’est à Kyoto !

Suivez les conseils de nos experts et profitez des dernières infos Japon sur notre page Facebook ou notre page Google Plus pour optimiser votre voyage!

Écrit par Bonson Lam
Partenaire de JapanTravel
Traduit par Julian Bohler

Explorez les environs

Rejoignez la discussion