Séismes à Kumamoto

De violents séismes ravagent le centre de Kyushu

 Par Mandy Bartok   26 avr. 2016

Dans la soirée du 14 avril, un séisme a frappé aux portes de la grande ville de Kumamoto, dans la Préfecture du même nom située sur l'île de Kyushu.

Alors qu'on évaluait sa magnitude à 6,4 seulement, l'intensité du tremblement de terre enregistrée s'élevait à 7, soit le plus haut niveau sur l'échelle japonaise, observé seulement pour quatre séismes au cours du passé récent du Japon. Peu de temps après, aux premières heures du 16 avril, un second tremblement de terre enregistré avec une magnitude de 7,1 a frappé la même zone. Il a été suivi de nombreuses répliques et a causé des dégâts étendus à l'ensemble de la région, touchant particulièrement les constructions déjà fragilisées par le premier séisme.

La puissance du séisme a entraîné l'arrêt de nombreuses liaisons de transport passant par la Préfecture de Kumamoto et ses alentours. Ce fut notamment le cas du shinkansen de Kyushu (Sakura), dont les services ont cessé entre Hakata et Shinminamata en raison d'un déraillement de train dû au tremblement de terre. A Kumamoto, nombre de services ferroviaires locaux ont été suspendus, ou fonctionné de manière limitée. Le bâtiment du terminal de l'Aéroport de Kumamoto a été quelque peu endommagé, mais les vols ont repris le 19 avril. Les sections de la Voie Express de Kyushu reliant Ueki IC à Yatsuhiro ainsi que Yufuin IC à Beppu IC sont fermées. A ce jour, de nombreux services de bus sont également suspendus dans Kyushu.

Plusieurs monuments historiques de Kumamoto ont été fragilisés ou détruits par les catastrophes jumelles. Des pans des murs du château de Kumamoto se sont fissurés. L'ensemble reste en place, mais le bâtiment a perdu un grand nombre de tuiles et subit des dégâts importants. Dans la ville d'Aso, le Hall principal ainsi que le Rômon ("porte-tour" appartenant au patrimoine culturel) du sanctuaire Aso se sont effondrés. Un important glissement de terrain a emporté le Pont Ohashi d'Aso dans son intégralité ainsi que des parties de la voie ferrée assurant les trajets de Kumamoto à Aso. Actuellement, de nombreuses routes plus petites sont rendues impraticables par d'autres glissements de terrain.

Les secours, bénévoles et représentants du gouvernement ont travaillé assidûment au rétablissement des services de base dans la région sinistrée.

Outre la Préfecture de Kumamoto et une partie de celle d'Oita, la majeure partie de Kyushu n'a pas été touchée par les séismes et les liaisons de transports ainsi que les services touristiques généraux fonctionnent normalement.

Source : JMA

Écrit par Mandy Bartok
Partenaire de JapanTravel
Traduit par Elodie Pourrat

Découvrez les autres actualités

Rejoignez la discussion