Le Tour des Plages à Ishigaki

Sable blanc et corail bleu

 Par Julien GIRY   2 juin 2016

L'île principale des Yaeyama (ou îles Ryukyu), l'archipel d'Okinawa le plus à l'Ouest et au Sud du Japon, à moins de 100 kilomètres de Taiwan, est un petit coin de paradis. De nombreuses plages, sableuses et rocheuses, s'étendent sur ses côtes. Les plongeurs iront à la rencontre des fameuses raies manta.

C'est le Japon, mais ce n'est plus vraiment le Japon. Dans l'unique centre urbain de l'archipel Yaeyama – la ville d'Ishigaki sur l'archipel du même nom, Lawson et Family Mart se rencontrent au coin des rues et le mobilier urbain est le même qu' Osaka ou Yokohama. Mais l'atmosphère a une touche plus exotique, à 2000 kilomètres de Tokyo. Hello Kitty chevauche des ananas dans les boutiques de souvenirs. Et la température tombe très rarement en dessous de 20°C.

Comme si le temps passait un peu plus doucement dans ce sud lointain, plus rural et détendu que le reste de Japon. L'idéal pour s'éloigner de l'agitation des métropoles. A un tour de pédale d'Ishigaki, le centre névralgique de l'archipel où atterrissent les avions du Japon d'Honshu et d'où partent les ferry pour les autres îles, plusieurs plages permettent de profiter de ce beau temps permanent.

En saison touristique, d'avril à fin octobre, elles sont encadrées et des filets sont placés pour retenir loin du rivages les très toxiques méduses Habu. A l'automne, il faudra batailler avec les jeunes bernard-l'hermite pour trouver une place pour sa serviette à Yonehara, Sukuji ou Sunset beach. Beaucoup de plages « non officielles » se découvrent facilement en s'aventurant autour d'Ishigaki à vélo ou en voiture.

Toutes ces plages sont des invitations à pratiquer le snorkeling, pour rencontrer les poissons tropicaux dans leur milieu naturel. Avec simplement un masque, un tuba et des palmes, il est possible de découvrir le corail bleu, présent au sein de tout l'archipel Yaeyama. De leur côté, les raies manta se découvrent en plongeant à "Manta Scramble" près de la baie de Kabira.

Le « Yonehara Plam Tree Groves », sur la côte nord, présente une douzaine d'espèces différentes de palmiers. Dont le natif palmier Yaeyama, classé monument naturel national du Japon.

Autrefois franchement inaccessibles (ou très cher), lshigaki et l'archipel des Yaeyama sont maintenant en vol direct abordable depuis Naha et Osaka grâce à la compagnie Low-cost Peach.

Écrit par Julien GIRY
Membre de JapanTravel

Explorez les environs

Rejoignez la discussion