Des Aïnous aux Inuits à Abashiri

Destins croisés des peuples du Nord

Par Julien GIRY   5 juin 2016

Depuis 1993 à Abashiri, le musée des peuples du Nord présente l'histoire des habitants du cercle polaire et des régions glacées septentrionales. S'y croisent dans de riches expositions les Aïnous – qui reçoivent à domicile –, les Inuits, les Samis et plusieurs peuples de Sibérie et du Nord du Canada. Leurs modes de vie y sont comparés sous tous les aspects, illustrés par des collections conséquentes, des séquences sonores et vidéo.

La culture Aïnou n'est pas facile à appréhender à Hokkaido. Quelques références dans les boutiques de souvenirs, de l'artisanat plus ou moins traditionnel dans les aires de services, et la topographie. Mais, depuis l'ère Meiji et le peuplement de l'île du Nord, ses habitants natifs ont quitté leur mode de vie ancien pour finalement s'acclimater et se mélanger aux Japonais d'Honshu.

Mais quelques lieux existent pour transmettre la mémoire des Aïnous. Parmi eux, le musée des peuples du Nord d'Abashiri a fait le choix de porter un regard croisé sur cette culture, en présentant à ses côtés les cultures de tous les peuples des régions glacées, tous continents confondus. Une manière de comparer les techniques d'adaptation, et la manière dont chacun survivait aux longs hivers malgré le peu de ressources.

Le musée commence logiquement par l'habillement, en présentant les tenues usuelles et festives de chaque peuple. Aïnous comme Inuits utilisaient les fourrures des rares mammifères pour se réchauffer. Pour faire du kayak, sans matière plastique, des habitants natifs du Canada ont su développer un k-way imperméable, en intestin de phoques.

La visite continue en présentant les échanges existant entre tribus et peuples du Nord, d'après les objets modernes qui ont circulé entre eux au XXe siècle. Puis ce sont la nourriture, l'artisanat et les moyens de transports qui sont détaillés. Une zone est dédiée à la culture de la mer d'Okhotsk, avec plusieurs pièces issues de fouilles locales.

La visite profite intelligemment d'un audioguide gratuit, qui présente les différentes zones d'exposition et permet des focus sur des pièces et techniques spécifiques.

Pour accéder au musée, prendre le bus "Shinai Kanko Shisetsu Meguri" (Tentozan line) depuis la gare d'Abashiri.

Écrit par Julien GIRY
Membre de JapanTravel

Laissez un commentaire