Le Cortège Oiran Dochu

Assistez à la reproduction d'un défilé de l'époque Edo

Samedi
11 Avr.
Lieu: Asakusa Date: Samedi - 11 Avr. 2020, 10:00 - 16:00

Les oiran sont fréquemment confondues avec les geishas mais en réalité, les oiran sont des femmes de la nuit et étaient répandues pendant les 17ème et 18ème siècles, jusqu'à ce que la loi les interdise après la seconde guerre mondiale. A cette époque, un cortège composé d'oiran et de quelques gardes défilait chaque jour dans les rues de Yoshiwara, près d'Asakusa, en guise de publicité. Aujourd'hui, un groupe de personnes de la région reconstitue ce défilé et, si vous n'en savez rien, vous pourriez penser qu'il s'agit d'un défilé composé de vraies oiran.

Le cortège Oiran Dochu fait partie du Ichiyo Sakura Matsuri qui se déroule le deuxième samedi d'avril. Durant le festival, les enfants de la région effectuent des représentations sur scène, il y a également des stands de nourriture et un marché aux puces, mais l'évènement principal est le cortège Oiran Dochu. Le défilé commence aux environs de 13 heures et parcourt quelques pâtés de maisons avant d'arriver au niveau de la scène principale. Les spectateurs regardent le cortège avec émerveillement alors que toutes les personnes qui défilent portent de magnifiques costumes complexes.

Les premiers acteurs que vous voyez sont quelques personnages effrontés portant les masques de différents animaux. Ils savent comment charmer les spectateurs et certains d'entre eux jouent même d'instruments tels que de la flûte et des tambours. Les personnages suivants sont les gardes. Ils portent des costumes de niveaux différents, depuis les hommes en tenue basique jusqu'aux gardes tenant des lanternes et dont le maquillage est aussi minutieux que celui des oiran. Il est ensuite venu le temps de voir les oiran qui portent des tenues différentes en fonction de leur échelon. Les deux oiran dont l'échelon est le plus élevé sont habillées du plus beau kimono qu'il m'ait été donné de voir et sont coiffées d'une façon incroyablement compliquée. Leurs sabots, qui sont hauts d'au moins 20 cm, sont probablement ce qui attire le plus l'attention. Cependant, elles doivent marcher d'une façon particulière lorsqu'elles les portent, ce qui donne l'impression qu'elles risquent de trébucher à n'importe quel moment.

Une fois que les oiran ont rejoint la scène, elles jouent la reconstitution d'une rencontre avec un client, mais il vous sera très difficile de le voir hormis si vous êtes près de la scène dès le début ou si vous êtes grand. Après cette représentation, le défilé reprend le chemin par lequel il est venu. Vous avez donc deux occasions de voir le cortège.

Si vous êtes à Tokyo le deuxième samedi d'avril, ce défilé vaut vraiment la peine d'être vu. Il se déroule près d'Asakusa, dans un quartier appelé Senzoku. La manière la plus simple de s'y rendre est d'aller jusqu'à la sortie supérieure du temple Sensô-ji, près du parking, et de marcher le long de quelques pâtés de maisons jusqu'à ce que vous arriviez dans la zone du festival. Je vous recommande d'arriver tôt afin d'avoir un bon emplacement pour observer le cortège, sachant que la meilleure place se trouve juste à côté de la scène.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Mélanie Lemaitre

Mélanie Lemaitre @mélanie.lemaitre

Article original par Kylie Plester

Laissez un commentaire