Le Parc National de Kirishima

Un paysage lunaire extraordinaire

 Par Alena Eckelmann   9 mai 2016

Si vous aimez la randonnée dans les grands espaces, le Parc National de Kirishima vous plaira. Le paysage dans ce parc est volcanique et donne parfois l'impression d'être sur la lune.

Créé en 1934, le parc National de Kirishima est le plus ancien du Japon. On y trouve 23 pics volcaniques et 15 cratères, pour la plupart transformés maintenant en lacs.

Il est traversé par plusieurs sentiers de randonnées dont les principaux démarrent soit d'Ebino-kogen soit de Takachiho-gawara.

En partant d'Ebino-kogen, un sentier monte de manière assez abrupte au sommet du Karakuni-dake qui, avec une altitude de 1700m, est le plus haut sommet de cette région.

En continuant le chemin vers le Sud-Est, on passe d'un pic volcanique à un autre : Shishiko-dake (1428 m), Shinmoe-dake (1421m) et Naka-dake (1345m). Le sentier descend ensuite à Takachiho-gawara, l'autre point de départ du Parc National Kirishima, d'où il est possible de faire l'ascension du sommet Takachiho-dake (1574m).

Du sommet du Karakuni-dake, la vue à 360 degrés sur les environs est magnifique : on peut voir le lac Onami-no-ike, le plus grand lac dans un cratère au Japon, mais aussi les autres sommets.

La montée au Takachiho-dake m'a paru difficile mais une fois en haut, c'est gratifiant. Vous y trouverez une roche dite "sacrée" dans laquelle est plantée une grande épée en métal. Elle est censée marquer l'endroit où un Dieu est descendu du Ciel.

Selon la légende, la déesse du soleil Amaterasu a envoyé son petit-fils Ninigi-no-Mikoto sur la terre et il serait descendu, ici, au sommet du Takachiho-dake. La première chose qu'il aurait faite serait d'avoir fait émerger les terres japonaises. Il est donc considéré comme le fondateur de la lignée impériale du Japon. La légende dit aussi qu'il avait emporté avec lui les trois symboles célestes qui symbolisent l'empereur japonais : l'épée, le miroir et le bijou.

Les pentes rocheuses complètement nues du Takachiho-dake qui montent à 45 degrés et qui brillent avec plusieurs nuances de couleurs rouge, brun et noir, constituent un spectacle peu habituel, mais il faut attendre de voir le lac du cratère voisin qui est d'une couleur vert métallisé pour avoir le spectacle final : le mélange des couleurs est intense et le paysage assez différent de celui que l'on peut croiser habituellement.

Le printemps (de mars à la mi-mai) et l'automne (en particulier le mois d'octobre) sont les meilleures saisons pour faire de la randonnée dans le Parc National de Kirishima car vous aurez la chance d'admirer la flore de montagne.

La randonnée est également possible l'été à condition de ne pas oublier qu'il n'y a pas d'arbre et donc pas d'ombre dans ces pics volcaniques.

Écrit par Alena Eckelmann
Partenaire de JapanTravel
Traduit par Marbach Hélène

Explorez les environs

Rejoignez la discussion