Kagoshima-Yakushima en Ferry

Une traversée relaxante vers une forêt millénaire

 Par Peter Sidell   20 mai 2014

Si vous avez prévu d’aller à Yakushima, plusieurs options s’offrent à vous : vous pouvez vous y rendre en avion, en hydroptère, qui déménage sévère, ou, comme moi, en ferry. C’est la solution la plus lente, mais à 9 200¥ l’aller-retour c’est aussi la moins chère (7 900¥ hors saison).

Le ferry part tous les matins à 8h30 du quai sud du port de Kagoshima. Il arrive à 12h30 à Miyanoura et repart de là une heure plus tard pour être de retour à Kagoshima à 17h40. Chaque terminal propose son lot de boutiques de souvenirs et de petites épiceries. A l’office de tourisme du terminal de Miyanoura, vous pourrez consulter les horaires des bus en anglais et récupérer différents dépliants sur les principaux sites de l’île, comme par exemple Yakusugi-land et la « forêt de Mononoke » à Shiratani Unsuikyō.

Une fois monté à bord, j’ai été accueilli par les membres du personnel, tous fringants dans leur bel uniforme, puis je suis allé à la réception pour échanger le coupon que l’on m’avait remis à la billetterie pour obtenir un petit pain. Vous y trouverez de plus amples renseignements sur Yakushima. Des cartes de l’île sont d’ailleurs en vente au même endroit. J’ai poursuivi ma visite du navire et des installations : il y a une ou deux salles de jeu pour enfants et des cabines, un cinéma qui, j’imagine, est utilisé uniquement lors des croisières de plaisance, un magasin où vous trouverez à manger, à boire et des souvenirs, un distributeur automatique pour la bière, le comptoir d’un petit restaurant de nouilles et, enfin, une petite salle avec des machines à sous et quelques jeux d’arcade pour enfants. Je me suis installé bien confortablement dans l'un des espaces détente et j’ai profité du voyage.

Le voyage aller s’est passé en douceur. Alors que le ferry poursuivait sa route vers le sud, j’ai pu sortir et monter sur le pont pour apprécier la vue sur les îlots côtiers et, au loin, sur quelques éoliennes au niveau de la baie de Kagoshima. Une fois en pleine mer, le vent s’est levé. J’ai donc regagné l’intérieur du navire pour observer l’océan par la fenêtre. Le voyage retour fut un peu plus mouvementé en raison d’une forte houle, de près de 4 mètres, et ce pendant presque la moitié du trajet. J’ai alors vite compris pourquoi les tables et les chaises des salons sont attachées au sol par des sangles. Je suis tombé sur une salle plus grande à l’arrière du navire et j’ai rejoint les autres passagers qui s’y reposaient, en attendant que les vagues se calment. La fin du voyage s’est bien passée. Je me suis assis dans le salon à l’avant du navire pour voir, à travers les fenêtres, les lumières de Kagoshima se rapprocher.

Pour vous rendre à Yakushima, il vous faudra nécessairement envisager un compromis entre le prix et la durée du voyage. Si vous n’êtes pas vraiment pressé, le ferry s'impose comme étant la meilleure des solutions.

Écrit par Peter Sidell
Partenaire de JapanTravel
Traduit par Julian Bohler

Rejoignez la discussion