Découvrez la sérénité au coeur d'Hokuriku

Entamez votre pèlerinage au sein d'Echizen-Kaga

Sélection

Kanazawa, capitale de l’artisanat, connait une nouvelle vie auprès des jeunes générations grâce au dernier train grande vitesse, le Hokuriku Shinkansen. Cependant, les richesses culturelles qui se trouvent plus loin au sein des régions de Echizen et Kaga sont encore relativement méconnues du grand public. Le train direct reliant Tokyo à Kanazawa donne un aperçu de la culture régionale d’Hokuriku, mais pour la vivre en profondeur il est alors nécessaire de s’aventurer plus loin dans la nature et découvrir la façon de vivre à partir desquelles cette culture est née.

Malgré le fait que Kanazawa est l’endroit à partir duquel il est possible de trouver de superbes céramiques de Kutani-yaki, c’est en fait à Echizen-Kaga que celles-ci sont créées.

Heureusement, la route couverte par le Shinkansen devrait s’agrandir et atteindre la région d’Echizen-Kaga dans les années à venir. Mais pour les plus aventureux qui préfèrent éviter les foules qui s’y rendront une fois cette route disponible, maintenant est le bon moment pour découvrir la région, ce qui est possible grâce au réseau déjà développé de façon exceptionnelle entre Kanazawa et Echizen-Kaga. Il faut moins de 30 minutes pour s'aventurer au cœur de la région, ou bien il y a la possibilité de visiter Echizen-Kaga avant Kanazawa en partant d’Osaka ou de Nagoya, ce qui est sans doute la meilleure façon de découvrir la culture de la région, en commençant par ses racines jusqu’à son apogée, à Kanazawa.

Peu importe le chemin que vous décidez de prendre pour vous rendre à Echize-Kaga, il y a suffisamment de transports en commun pour vous y aventurer sans souci, mais si vous désirez vous rendre dans des zones plus distantes, il sera alors nécessaire de prendre la voiture. Le point de départ de ce voyage est l'un des endroits les plus importants pour l’artisanat, la culture et les traditions spirituelles qui font d’Echizen-Kaga une expérience unique.

Le musée de bateaux Kitamaebune

En arrivant de l’ouest, depuis Kanazawa, le premier arrêt à ne pas rater est le musée de bateaux Kitamaebune. Ce manoir était un point de rencontre pour les marins de navires marchands au départ d’Osaka qui se rendaient tout au nord, à Hokkaido, en longeant la côte de l’ile principale d’Honshu durant la seconde moitié de l’ère Edo (1603 – 1867). Kaga s’est établie comme la résidence de beaucoup de marins et marchands qui s’aventuraient sur cette route dangereuse mais lucrative, et qui ont permis de diffuser les différents artisanats du Japon dans tout le pays. Le bâtiment, dont même les plaques extérieures ont été bâties à partir d’un ancien bateau, retransmet les histoires de voyages au bord des navires qui s’aventuraient dans l’océan.

Comme mentionné auparavant, Echizen-Kaga est connue pour son artisanat, sa culture et sa spiritualité et le musée présente un parfait exemple de ce mélange avec sa collection d’autels bouddhistes portables, connus sous le nom de butsudan. Ces autels représentent l’apogée de l’artisanat à partir de laque et de feuilles d’or, ainsi que l’importance de la spiritualité pour les routes commerciales, étant donné que chaque bateau plaçait 3 autels en son sein pour protéger les équipages et leurs cargos pendant les voyages.

La cuisine de crabe de Kaga

Aujourd’hui, l’un des produits les plus populaires provenant de Kaga est le crabe, dont la renommée est équivalente à celle du célèbre bœuf wagyu japonais. Bien entendu, l’un des éléments clés pour la qualité des produits de mer est la fraicheur. Ce qui permet donc d’affirmer que pour gouter aux meilleurs plats à base de crabe, il n’y a rien de tel que de se rendre à Kaga. Il existe 5 restaurants offrant des menus à base du fameux crabe pour seulement 2 250 yens et tous sont servis sur les plats Kutani-yaki traditionnels de la région.

Le Bantei est l’un de ces restaurants, situé à quelques minutes de marche de la gare JR Diashi, il s'agit de l'arrêt parfait pour goûter à ce fameux crabe. Ce dernier est cuisiné sur la table en face des clients, assurant ainsi que la fraicheur est à son maximum, et est accompagné de plusieurs petits plats dont les ingrédients sont des crustacés, pour assurer une expérience entièrement dédiée a l’ingrédient principal.

Onsen Yamanaka et Yamashiro

En se rendant dans les collines a proximité de la gare JR Kaga Onsen, on trouve les sources thermales de Yamanaka et de Yamashiro. Celles-ci offrent une expérience unique grâce aux structures bâties dans le style de l’ère Edo, mais s'y trouvent aussi des bâtiments présentant l’architecture typique de l’ère Meiji (1868 – 1912). A ne surtout pas rater, l’Onsen Ko-Soyu de Yamashiro permet de se relaxer dans les sources chaudes et profiter des décors magnifiques grace aux vitres teintées uniques à la ville.

Si vous vous rendez à Yamanaka, l’artisanat en laque prendra alors la relève en tant qu’attraction principale. Celui-ci compose en effet la plupart des décorations du fameux théâtre de Yamanaka ainsi que de plusieurs boutiques locales. Les fines couches de bois laqué se trouvent en toutes formes et beaucoup d’entre elles sont présentes en tant qu'objet de tous les jours.

Les falaises de Tojinbo

Si jamais l’envie vous prenait de voir où les fameux crabes de Kaga sont péchés, les falaises de Tojinbo sont le meilleur endroit pour avoir une vue sur la mer du Japon et y assister. Celles-ci ont été nommées d’après un moine corrompu, dont l’histoire raconte qu’il a été jeté dans les eaux par ses fidèles une fois son subterfuge révélé. La légende raconte que son esprit, pour se venger, a ravagé les rochers leur donnant la forme qu’ils arborent. La falaise offre une magnifique vue sur l’île d’Oshima et son sanctuaire, ainsi qu'une tout aussi belle vue sur les bords de mer aux alentours.

Onsen d’Awara

Bain privé à Haiya
Bain privé à Haiya

Vue la taille de la région d’Echizen-Kaga, il est sans doute nécessaire de trouver où passer la nuit. En plus des options mentionnées plus haut dans l’article, on y trouve aussi les onsen d’Awara, notamment connus pour leur abondance de sources chaudes, 74 pour être exact. Pratiquement tous les hôtels et auberges ont une source à disposition, proposant des bains de la plus haute qualité et, de façon surprenante, contenant peu de soufre.

Haiya est une des auberges les plus célèbres avec une sélection de chambres très développée, de style japonais et occidental. On y trouve donc des lits occidentaux ou japonais selon le choix, ainsi que la possibilité de profiter de bains privés pour ceux souhaitant se baigner seuls ou éviter tout malaise ou malentendu si tatoué !

L’ensemble de l’expérience, accompagnée des superbes plats à base de crabes d’Echizen, est d’un grand luxe, grâce à la touche de sensibilité japonaise qui rend la préparation et la présentation impeccables. De plus, les hôtes peuvent profiter d’une vue sur un étang de carpes koï depuis les bains privés; de quoi vouloir y rester bien plus longtemps !

Salon privé à Haiya
Salon privé à Haiya

Le château de Maruoka

De retour sur la route, l'arrêt suivant sur la liste est le château de Maruoka, qui abrite l’une des 12 dernières tour de guet du Japon. Les gargouilles et tuiles arborant des visages de démons qui adornent la structure offrent un spectacle impressionnant, et tous ont été construits à partir de matériaux locaux.

Le temple Eiheiji

En s’aventurant plus profondément au sein des montagnes et de la région d’Echizen-Kaga, on trouve le village zen, Zen-no-sato. Ce cocon de culture bouddhiste, où l'on peut goûter à la cuisine bouddhique shojin, abrite le temple Eiheiji.

C'est l’un des rares temples zen encore actifs au Japon ouvert aux visiteurs. Le style de vie des moines se mélange parfaitement avec la grâce des bâtiments et la nature environnante, offrant un spectacle hypnotisant. Le temple d’Eiheiji, contrairement à d’autres aux allures de musée sans vie, montre aux visiteurs le vrai style de vie des moines y habitant. Les moines nettoyant les couloirs et les bâtiments font tout autant partie du décor que les statues bouddhistes qui veuillent sur eux.

Les visiteurs ont l’opportunité de vivre une expérience zen à l’hôtel Hakujukan proche du temple, incluant logis, méditation et copie de sutra dans un confort plus apte aux non initiés.

La superbe cuisine zen à base de Tofu est préparée à Sachi-ya, situé à la base de la colline en dessous de Eiheiji. Ne vous fiez pas à son apparence, ce plat peut être constitué de plusieurs couches, saveurs et textures qui développées au cours de son histoire. (Photo: Geoff Day)
La superbe cuisine zen à base de Tofu est préparée à Sachi-ya, situé à la base de la colline en dessous de Eiheiji. Ne vous fiez pas à son apparence, ce plat peut être constitué de plusieurs couches, saveurs et textures qui développées au cours de son histoire. (Photo: Geoff Day)

Le temple Hakusan-Heisenji

Enfin, en se rendant à l’est, vers la ville de Katsuyama, on trouve le sanctuaire Hakusan-Heisenji. Celui-ci se situe dans un paysage couvert de mousse habritant des structures de bois qui forment le sanctuaire. Ces structures étaient autrefois dédiées aux divinités des montagnes qui maintenant constituent la religion connue sous le nom de shintoïsme.

Ce sanctuaire devint un temple bouddhiste à cause des influences bouddhistes de l’ère Heian (794-1185), puis redevint shinto un sanctuaire en 1870 quand le gouvernement décida de séparer ces deux religions.

L'histoire imprégnant ce sanctuaire a grandement influencé sa structure, de ses toriis (portails japonais situés aux entrées de lieux sacrés) au style unique à ses vastes terrains, où l’on trouve d’innombrables bosquets où aller méditer. Tout cela attend les visiteurs s’aventurant plus loin au cœur de Echizen.

Peu importe comment les visiteurs effectuent leur voyage au sein d’Echizen-Kaga, celui-ci offrira des expériences en contact direct avec la nature, empreinte des traditions et de la spiritualité qui définissent cette région, et qui sont à leur représentées dans l’artisanat et le style de vie des japonais.

Informations

Echizen-Kaga - Informations Touristiques (anglais)
https://echizenkaga.jp/?lang=en

Carte de la région et accès
https://echizenkaga.jp/access/?lang=en

Télécharger l'application gratuite d'Echizen-Kaga

https://echizenkaga.jp/campaign/?lang=en

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
JapanTravel Featured

Featured on Japan Travel

Advertising feature

Laissez un commentaire