Trouvé: 9 résultats
Symbole de la ville de Nara, le Todai-ji est l’illustre demeure du Grand Bouddha de bronze ou Daibutsu. Il figure à juste titre parmi les visites incontournables de l’ancienne capitale japonaise.
Nachi Taisha, le paradis doit ressembler à ça.
Un festival de deux jours organisé chaque année. La gare de Tsushima no Miya n'est également accessible qu'au cours du festival. Ce dernier s'organise autour du sanctuaire situé sur une petite île reliée à l'archipel par un pont de 250m, lui aussi accessible de manière ponctuelle (les planches du pont sont retirées la plupart de l'année).
En japonais, Seita Hoshikai signifie Institut des servantes de la Sainte Eucharistie. Il s'agit d'une communauté de religieuses vivant dans la dévotion au sein d'un couvent. Il est situé dans une zone semi-rurale à 8 km au nord-est de la ville d'Akita.
Le mémorial des légendaires 47 Ronin au temple Sengaku-ji de Tokyo.
L'église Oura se situe au sommet de la colline du quartier Minami-yamate à Nagasaki. Elle fut construite en 1865 pour rendre hommage aux 26 martyres, morts en 1597.
Un spectacle aussi rare que splendide : le Pavillon d'Or de Kyoto, immuable, se dressant sur un étang complètement gelé.
La disposition des différentes bâtisses du temple bouddhiste Daisho-in à Miyajima est assez spectaculaire et donne l'impression de remonter le temps.