Les Rues Animées de Miyajima

« L'île où cohabitent les hommes et les dieux »

Autrefois, l'île de Miyajima était considérée comme l'île des dieux. Ainsi, personne ne pouvait s'y rendre, pas même les prêtres shintô, excepté lors de rituels spéciaux.

Les Japonais de l'époque adressaient donc à distance leur prière au Mont Misen (la montagne fut désignée lieu saint par Kûkai, fondateur de l'école bouddhiste Shingon, en 806). Ce n'est qu'aux alentours de 1300 que les résidents commencèrent à venir vivre sur l'île. Après cela, l'allée du sanctuaire d'Itsukushima, les rues et la ville furent construites. Aujourd'hui on peut y découvrir la rue commerçante animée de Omotesando, Machiya-dori avec ses vieilles maisons, Taki-koji et ses grandes demeures de prêtres shintoïstes, et l'allée vers le parc Momijidani bordée de boutiques artisanales. Nous pouvons ressentir à Miyajima l'énergie des visiteurs du monde entier et des habitants en même temps.

0
0

Laissez un commentaire