Visitez Mikimoto, l’Ile aux Perles

Des perles pour orner le cou de toutes les femmes

Par Cathy Cawood   

L’île aux perles Mikimoto se situe à proximité de la côte, à 5 minutes à pied de la station JR Toba Kintetsu. L’île est accessible par un pont couvert. Des arbres verts et des jardins manucurés font de ce lieu un cadre magnifique pour en apprendre d’avantage sur l’héritage de Kokichi Mikimoto à Toba et dans le reste du monde.

L’enfant le plus célèbre de Toba

Kokichi Mikimoto était le fils aîné d’une famille qui tenait un magasin de nouilles à Toba. Il a quitté l’école à 15 ans et vendait alors des légumes pour soutenir financièrement sa famille. Plus tard, il entre dans une entreprise d’élevage d’huîtres perlières près de Bentenjima. Il a finalement créé la première perle de culture au monde sur ce qui est maintenant appelé Pearl Island en 1893. Les premières perles de culture étaient des demi perles connues sous le nom de "mabes", mais après de nombreux tries et de nombreuses erreurs, il réussit finalement à produire des perles parfaitement sphériques. La boutique Mikimoto de Ginza fut ouverte en 1899, et le brevet pour la culture de la perle sphérique a été accordé en 1908.

Ayant grandi dans une ville portuaire où il pu voir de nombreux échanges internationaux pendant la période Meiji, Mikimoto eu une vision pour établir de bonnes relations entre le Japon et le reste du monde. Au fil des années, il accueillit d’innombrables touristes étrangers sur Pearl Island. Les visiteurs célèbres comptaient des membres de la royauté, des aristocrates, des politiciens, des ambassadeurs, des ministres et bien d’autres figures internationales du monde universitaire, culturel et des affaires.

Une statue de Kokichi Mikimoto se dresse sur l’île, et vous pouvez en apprendre d’avantage sur sa vie dans le Kokichi Memorial Hall qui se situe sur un côté de l’île. Ici, il semble être un personnage extraordinaire. Il disait alors "je souhaite produire des perles pour orner le cou de toutes les femmes du monde". Il affirmait également que "si une dame est malade, porter un collier de perles fera des merveilles pour soigner sa maladie". Je me demande si il voulait dire physiquement ou psychologiquement? J’aimerai bien tester cela !

A propos de la culture des perles

Quoi de mieux pour découvrir le procédé des perles de culture que l’île où tout a commencé ? Au Pearl Museum vous pouvez suivre l’évolution des perles, à partir du moment où un fragment de coquille est implanté chirurgicalement à travers l’huître, jusqu’à la récolte et que sa qualité soit jugée. En effet, le contrôle strict de la qualité est l’un des secrets du succès de Mikimoto. De très nombreuses perles sont rejetées car elles sont considérées impropres à la commercialisation.

Vous pouvez vous mettre au défi avec deux colliers de perles : sauriez-vous reconnaître lequel est issu des perles de culture et lequel est vrai ? Vous pouvez y voir les instruments chirurgicaux utilisés pour ensemencer les coquillages, les filets à poche pour les contenir et les radeaux auxquels elles sont suspendues. Le musée possède un bon mélange de pièces d'expositions, des documents audiovisuels, des choses à toucher, des objets à regarder, et il y a des explications en anglais. Le personnel est également disponible pour les questions. Concernant le musée, j'ai trouvé qu'il était vraiment bien équilibré, et je trouvais tout cela très intéressant.

Exposition de bijoux anciens

Une des choses les plus intéressantes pour moi était la collection de bijoux anciens et des œuvres d'art, avec des perles. Il y avait quelques pièces vraiment exceptionnelles, y compris un grand modèle de la Liberty Bell des Etats-Unis entièrement en perles, et un globe avec la mer en perles et les pays du monde en or. Il y a aussi deux couronnes et une pagode à cinq niveaux. Outre ces œuvres d'art impressionnantes, la collection comprend des bijoux vieux de deux mille ans. La majorité des bijoux date du 19ème ou début du 20ème siècle, mais il y a un certain nombre de pièces anciennes. La plus ancienne étant un collier romain du 1er siècle constitué de perles de jade, de perles et d'or.

Les plongeuses Ama

Les plongeuses Ama jouent un rôle essentiel dans le développement de l'industrie de la perle de culture. Elles ont recueilli les huîtres pour l'implantation et les remettent à l'eau par la suite. Elles les déplacent pour les mettre en sécurité en cas de marées violentes ou de typhons. Sans les plongeuses Ama, l'industrie de la perle de culture n'aurait jamais pu se développer. Vous pouvez regarder les Ama plonger depuis un bateau tout en étant assis dans une pièce confortable avec vue sur la mer, en écoutant les explications disponibles en anglais, allemand, français, russe, espagnol, italien, coréen ou chinois. Assurez-vous que vous écoutez le son du sifflet distinctif utilisé par les plongeuses pour contrôler leur respiration. Une fois que vous l'entendez, vous ne l'oublierez jamais!

Shopping et restaurants

Vous pouvez acheter des perles au premier étage du Pearl Plaza. Au second étage, vous trouverez un restaurant avec vue sur la baie de Toba.

More info

Pour en savoir plus Mikimoto Pearl Island

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Celine Villeneuve

Celine Villeneuve @celine.villeneuve

Depuis ma foudroyante rencontre il y a dix ans avec l'élégance japonaise (Femme se poudrant le cou d'Utamaro), ma soif de découvrir et comprendre chaque aspect de cette culture énigmatique ne se tarie pas. Mes études de japonais et mon séjour d’un an en tant que rédactrice web dans l’Archipel n’ont fait qu’accroître mon intérêt pour ce pays magnifique. Je suis ravie de pouvoir partager ici mes quelques expériences mais plus encore, de découvrir les vôtres !

Article original par Cathy Cawood

Laissez un commentaire