Le Sanctuaire des Lapins à Sendai

Shinto, Bouddha et lapins amusants

Par Justin Velgus   

Ceux qui se sont rendus au Japon ou qui y ont vécu plus de quelques jours viennent parfois à penser que "si vous avez vu un sanctuaire ou un temple, vous les avez tous vus."

Mais si de nombreux sanctuaires et temples ont en effet des caractéristiques communes, ce sont les petits plus qui ajoutent du charme au lieu. Selon moi, les meilleurs sanctuaires ou les meilleurs temples requièrent un équilibre entre : un accès aisé, une popularité encore peu établie, une histoire intéressante, et quelques éléments amusants à observer. Remplissant et même surpassant mes attentes, le sanctuaire des lapins de Sendai bondit en tête de mes préférés.

Ce que j'appelle ici le sanctuaire des lapins est officiellement appelé Jyusozan-Mojyubosatsudo (鷲巣山文殊菩薩堂). Cet endroit magique se situe à environ 15 minutes de marche du célèbre sanctuaire Hachiman. Remontez simplement la route Sakunami en longeant la rivière Hirose, puis cherchez les escaliers qui conduisent à un groupe de cèdres gigantesques (voir la photo). Grimpez les escaliers et vous trouverez un mélange de Shinto, de Bouddhisme, ainsi qu'une multitude de représentations de lapins amusantes. Il se passe tant de choses dans l'enceinte de ce sanctuaire qu'il est difficile de l'expliquer.

En 1603, Date Masamune, seigneur fondateur du Sendai féodal, fit construire le Jyusozan-Mojyubosatsudo. A cet endroit, vous distinguerez des connexions entre temple bouddhiste et sanctuaire shinto. Il s'agissait d'une époque simple, percevant davantage les similarités que les différences entre les religions. Cette idée était répandue à l'échelle nationale, jusqu'en 1868, peu de temps après la restauration de Meiji, lorsque les règlementations ont imposé une séparation entre les religions. Toutefois, cet endroit n'est en fait ni un sanctuaire ni un temple. Il s'agit d'un lieu de culte, ou du moins d'un endroit au sein duquel on peut remercier et exprimer sa gratitude envers l'esprit du lapin. Pourquoi ? Pourquoi pas ? Cela serait en vérité dû au fait que Date Masamune est né durant l'année du lapin selon le calendrier lunaire chinois. Il y a ainsi de nombreuses représentations de lapin telles que des images, des tablettes ema en bois, une statue située au niveau de la seconde volée d'escaliers et une statue de lapin massive prête à effrayer tout visiteur inconnu tournant la tête sur la gauche au moment de traverser l'entrée principale ! Regardez le toit du bâtiment principal du sanctuaire de plus près, et vous verrez des décorations de lapins en équilibre dans l'angle. Malheureusement, il n'y a aucun lapin vivant qui se balade aux alentours... à moins qu'ils se soient cachés lors de ma visite.

Le reste de l'enceinte est composé de plusieurs petits sanctuaires et de quelques symboles bouddhistes. Les plus évidents d'entre eux sont les 33 statues de Kannon, encadrant le chemin qui mène du haut des escaliers au bâtiment principal. Kannon est la déesse de la miséricorde et est réputée pour pouvoir prendre 33 formes différentes. Ces statues ont été construites il y a relativement peu, comparé à l'histoire vieille de quatre siècles du sanctuaire des lapins. Elles ont été érigées en 2003, à l'occasion du 400e anniversaire du sanctuaire. Le fait que ces statues portent des dossards blancs me laisse perplexe. D'ordinaire, seuls les statues jizo sont affublées de dossards, qui sont presque toujours de couleur rouge. Peut-être est-ce dans un souci d'harmonie avec le thème du lapin ?

En me basant sur quelques recherches supplémentaires, j'ai appris que ce site était l'un des 12 lieux de pèlerinage de Sendai dédiés aux signes du zodiaque chinois. Je m'étais en fait déjà rendu dans certains autres de ces lieux, tels que ceux dédiés au dragon, au cheval et au singe. A ce moment-là, je n'avais pas réalisé leur signification. Dans les autres sites, les motifs des animaux paraissaient la plupart du temps n'être que des éléments ajoutés à un temple ordinaire. Jusque là, le sanctuaire des lapins semble être de loin celui valant le plus le coup d'oeil du point de vue de son animal emblématique. Plus que pour tous les autres, je me rappellerai de celui-ci de par son histoire singulière. Le sanctuaire des lapins permet quelques photos amusantes, il n'est pas encombré de visiteurs, et est empli de mystère. J'espère qu'après avoir percé ici quelques-uns de ses secrets, vous pourrez d'autant plus apprécier votre visite.

Vous cherchez plus de randonnées autour du pèlerinage à Sendai ? Essayez le Pèlerinage des 33 Kannon ou le pèlerinage des Sept Dieux de la Chance.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Elodie Pourrat

Elodie Pourrat @elodie.pourrat

Ayant baigné dans la japanime depuis l'enfance, mon intérêt pour la culture Japonaise s'est largement étendu au fils des années. Je suis aujourd'hui des études de Japonais et d'Anglais, et prends beaucoup de plaisir à traduire les articles de JapanTravel.

Article original par Justin Velgus

Laissez un commentaire