Vie Nocturne à Kokubunchô

Néons, alcool et nourriture à volonté.

Par Julie Sergent   19 sept. 2016

Kokubunchô est le plus grand quartier de divertissements dans tout Tohoku et est situé dans le centre-ville de Sendai, dans la préfecture de Miyagi. Environ 3 000 restaurants et bars y sont installés. Nombreux sont ceux qui affluent dans cette zone chaque jour, spécifiquement pendant le week-end après une longue semaine de travail. Le quartier est composé de divers restaurants, izakaya (pubs de style japonais), bars, boîtes de nuit, etc. Si vous voulez profiter de la vie nocturne à Sendai, Kokubunchô est l’endroit où il faut se rendre absolument.

Néons, conversations animées, ambiance chaleureuse sont les caractéristiques qui définissent le quartier le plus vivant de Sendai. Kokubunchô est fondamentalement divisé en trois zones distinctes. Celle avec des établissements de restauration bon marché et des pachinko. La zone suivante est plus souvent occupée par les salarymen (employés de bureau), les restaurants et les bars sont de meilleure qualité et un peu plus chers en jouant généralement davantage sur le côté restauration traditionnelle japonaise. Enfin, il y a la « zone rose » qui est la partie composée de bars à filles aussi communément appelés « clubs d’hôte ou d’hôtesse », des frais d’entrée y sont le plus souvent récurant et on vous poussera à la consommation, préparez à flamber votre budget dans ce type d'établissement.

Dans ce quartier qui respire la diversité, deux populations s’y rejoignent en route pour un nomikai (soirée alcoolisée) ; les étudiants et les employées de bureau qui sillonneront en une seule soirée de nombreux bars et restaurants et qui devront se faire un chemin parmi les nombreux rabatteurs vantant les qualités de leur établissement et distribuant des bons de réduction. Il va sans dire que les Japonais sont aussi réputés pour connaitre l'art de se relaxer après une journée de dur labeur, c’est pour cela que le concept de "nomihodai" rencontre un grand succès dans tout le pays. Cette formule vous permet de boire à volonté (all you can drink) pour un certain montant et temps imposé (entre 90 à 120 minutes). Selon les endroits, des frais de sièges peuvent vous être imposés, ou la consommation de nourriture vivement encouragée.

La sélection de restaurants de Kokubunchô est probablement la plus diversifiée dans la ville. Il y a plusieurs endroits à tapas, des plats traditionnels japonais, des pubs anglais etc. C'est donc l'endroit idéal pour goûter quelques grandes spécialités de Sendai comme le populaire gyûtan (langue de bœuf) qui est cuisinée soit grillée ou salée. Je vous conseille vivement de vous rendre à l'excellent izakaya "Uoya Sandai Hikozô" qui sert des produits frais de la mer provenant tout droit de la pêche de Matsushima et Ishinomaki. Leurs plats sont présentés avec le plus grand soin, c'est autant un plaisir pour les yeux que pour le palais. Une formule nomihodai vous est proposée pour 3000¥, aucuns frais ne seront imposés, mais il est préférable de réserver à l'avance car l'établissement est victime de son succès.

Si votre budget ne vous permet pas de profiter des établissements dans ce quartier, il est tout autant divertissant de se promener le long des petites allées et de s'imbiber de l'effervescence environnante. Le décor qu'offre Kokubunchô n'est pas sans rappeler les manga où nos personnages préférés prennent vie dans ces lieux tumultueux. On assiste ici à des scènes cocasses entre ces salarymen joyeux et festifs et ces jeunes en quête d'aventure nocturne. J'ai ouïe dire qu'il y aurait une version miniature de l'Arc de triomphe, je n'ai hélas pas pu la trouver, mais c'est l'occasion pour vous de découvrir cette réplique française située entre bars et restaurants dans ce Japon dynamique.

Écrit par Julie Sergent
Membre de JapanTravel

Laissez un commentaire