Temples Hasedera et Abe Monjuin

Sculptures bouddhiques dans la région du Yamato

Par Jeanne Austry   1 mars 2018

Un peu à l’arrière de la ville de Sakurai dans la préfecture de Nara, se trouvent deux des quatre temples du pèlerinage de Yamato. L’un, le Hasedera, est niché dans les montagnes ; il surplombe une vallée étroite, un peu en retrait par rapport aux habitations, à flanc de montagne. Il est surtout célèbre pour ses pivoines en mai, mais les feuilles rouges d’automne et les cerisiers au printemps y sont tout aussi beaux. L’autre, le temple Abe Monjuin, est juste à la lisière entre la ville et la montagne ; il est connu pour son pavillon hexagonal, posé sur le lac à côté du temple.

Pivoines
Pivoines

Le "Noboriro" (escaliers couverts) et ses 399 marches surmontent l'entrée de la Porte Niomon jusqu'au Hondo, entourés de part et d’autre de lanternes en pierre et de fleurs. Une fois arrivé en haut, une magnifique vue s’offre sur la région depuis la terrasse en pilotis. De là, on peut apercevoir la pagode, dans un écrin de fleurs qui change au fil des saisons.

Pagode dans les feuillages d'automne
Pagode dans les feuillages d'automne
Paysage depuis la terrasse
Paysage depuis la terrasse

Le temple a été construit en 686, et prospère depuis comme un des centres du bouddhisme Shingon. La principale statue, la Kannon aux 11 visages, sublime et imposant exemple de la sculpture japonaise. Elle mesure 10 mètres de haut, et est connue pour être la plus grande statue en bois du Japon. La sculpture parait apaisée ; et il n’est pas rare que les pèlerins se rendant ici régulièrement lui trouve une expression changeante, quoiqu’exprimant toujours une forme de béatitude intérieure. Une fois la visite du hall finie, on peut aller vers la pagode et les autres bâtiments du complexe ; on y a une vue sublime sur le hall principal et les escaliers couverts qu’il serait dommage de manquer !

Kannon
Kannon

Le temple Abe Monjuin, lui, est nationalement connu pour sa statue de Monju Bosatsu, le Bouddha de la sagesse. Véritable trésor national, elle est impressionnante, avec ses 7 mètres de haut ! La finesse de ses traits, et la délicatesse de la sculpture, malgré sa taille imposante, font qu'elle est extraordinaire. On pourrait rester des heures et des heures sans se lasser devant elle. C’est la plus grande des statues de Monju Bosatsu au Japon. Sculptée par le maître bouddhiste Kaikei à la période de Kamakura, elle respire la quiétude et la sérénité.

Tokai Monjyu and Four Companions
Tokai Monjyu and Four Companions

Abe Monjuin est un des plus anciens temples bouddhistes du Japon ; fondé en 645, on dit que c’est de ce temple qu’est né le nom de famille « Abe ». Ce serait donc le temple qui lierait des personnes aussi diverses que Abe no Nakamaro, fameux poète de l’époque de Nara, Abe no Seimei, figure légendaire de la période Heian, ou encore le premier ministre actuel du Japon (2017), Abe Shinzo.

Ukimi-do Hall (Nakamaro-do)
Ukimi-do Hall (Nakamaro-do)

Abe Monjuin est également connu pour son pavillon hexagonal, le plus grand du Japon, ou encore son jardin de fleurs où, chaque année, le signe du zodiaque chinois est représenté en fleurs. On y trouve également un tumulus impressionnant de symétrie et un sanctuaire pour Abe no Seimei. Enfin, et surtout, c’est un temple tourist-friendly : on peut y payer par carte de crédit, le wifi est accessible dans tous les bâtiments du temple et le ticket d’entrée donne droit à un bol de matcha, servi avec une friandise.

Se rendre ici

The temple is easily accessible by train, only 2 stops away from Sakurai (more or less 10 minutes). 

From the station, you can also get on a bus for Muroji, one of the other four temples of the Yamato pilgrimage, even further hidden in the mountains of Uda. This one is certainly worth the time as well! 

Écrit par Jeanne Austry
Membre de JapanTravel

Laissez un commentaire