La Tour de Tokyo Attire les Monstres

La tour, une héroïne de cinéma

Notice

Heures d’ouvertures raccourcies jusqu'à nouvel ordre. Ouvert de 9h à 21h.

Latest on Tokyo Tower

Représentée pour la première fois au cinéma dans Mothra (1961), la tour de Tokyo est, en l’espace de 53 ans, apparue dans de nombreux films de kaijū (terme désignant le « cinéma de monstres » japonais). La tour est aussi apparue dans La Revanche de King Kong (1967), film dans lequel le gorille géant se bat contre un robot à son image (Mechani-Kong) tout en l’escaladant.

En 1995, la tour fut détruite par Gamera dans Gamera : Gardien de l’Univers, avant de devenir le refuge de Gyaos, une chauve-souris géante, dans le même film. En rénovation, elle est brièvement montrée dans Gamera 2 : Attack of Legion (1996) et fut à nouveau détruite par Godzilla dans Godzilla, Mothra, Mechagodzilla : Tokyo S.O.S. (2003). Apparue en ruine dans Godzilla : Final Wars en 2004, elle peut aussi être vue dans Gamera : The Invincible (1965).

En 2005, la tour de Tokyo joue un rôle majeur dans le long-métrage des studios Tōhō intitulé Always : Sunset on Third Street 2, dans lequel une scène fictive montre un Godzilla en images de synthèse détruire la structure de métal à l’aide de son souffle atomique.

Il est de notoriété publique que la tour de Tokyo a pour modèle la tour Eiffel de Paris. Culminant à 333 mètres, elle est, depuis 1958, la plus haute structure autoportante en fer du monde. La tour Eiffel, elle, ne mesure « que » 320 mètres. La tour de Tokyo pèse 4000 tonnes, soit bien moins que les 7000 tonnes de sa grande sœur française. Facilement repérable dans le ciel tokyoïte, la tour fut peinte en orange et en blanc pour répondre aux normes de sécurité aérienne du pays. Avant la construction d'une nouvelle tour de radiodiffusion, la Tokyo Skytree, la tour de Tokyo diffusait 14 signaux de radio et de télévision. Une antenne faisant office de paratonnerre est fixée au sommet de la tour.

Les visiteurs peuvent prendre un ascenseur pour rejoindre le niveau de l’observatoire, d’où le panorama sur la ville est somptueux. Vous trouverez une boutique de souvenirs au même étage et plusieurs autres au niveau du rez-de-chaussée.

De nombreux télescopes sont mis à disposition des visiteurs au niveau de l’observatoire principal, à 150 mètres du sol. Depuis celui-ci, vous pourrez rejoindre l’observatoire spécial, culminant, lui, à 250 mètres de hauteur et offrant un panorama vertigineux sur la ville. Les jours de beau temps, on peut apercevoir au loin la silhouette du mont Fuji.

La base de la tour, composée de quatre niveaux, abrite un aquarium, un musée de cire ainsi que d’autres attractions (billets vendus séparément). Tarifs pour l’observatoire principal :Adultes 820¥, Enfants de plus de 4 ans 350¥, Enfants de moins de 4 ans 310¥.

En savoir plus

Pour en savoir plus Tokyo Tower

0
0

Laissez un commentaire