Oshino Hakkai, Yamanashi

Toits de chaume, étangs sacrés et vues sur le Mt Fuji

Il semble qu'il n'y ait pas toujours eu cinq lacs dans la région des cinq lacs ! En effet il y a 800 ans, le lac, qui s'appelait à l'époque Utsu, a été séparé en deux par les coulées de lave du mont Fuji créant ainsi le lac Yamanaka d'un côté et lac Oshino de l'autre. Pendant un certain temps il y a donc eu six lacs. Cependant, au fil du temps, le lac Oshino s'est évaporé lentement, laissant dans son sillage huit étangs alimentés au printemps par l'eau qui descend de la fonte de la neige du Mont Fuji. Quand elle arrive dans l'étang, l'eau a traversé  plusieurs couches de lave poreuse et ce filtre naturel a duré environ 80 ans. Elle est donc extrêmement pure !

Parce qu'elle vient du mont Fuji, l'eau est sacrée. Autrefois, avant d'escalader le Mt Fuji, les personnes venaient ici pour se purifier en se lavant dans les huit étangs. Aujourd'hui, les étangs sont une attraction touristique connue sous le nom d'Oshino Hakkai, un village de maisons de toit de chaume, un moulin à eau et des magasins pittoresques proposant nourriture et souvenirs.

Les huit étangs sont nommés en fonction de leurs caractéristiques. Par exemple, le "Deguchi-ike" est le plus grand des étangs, et est situé à une certaine distance du village à la «sortie» (deguchi) de cette région. "Shobu-ike" est nommé ainsi pour les lits d'iris (shobu) qui l'entourent, "Kagami-ike" fait référence au reflet le plus clair du mont Fuji (kagami signifie miroir), "Okama-ike" est ainsi nommé parce que l'eau fait des bulles comme une eau bouillant dans un pot (okama signifie bouilloire.) Les autres étangs sont nommés ainsi "Waku-ike", "Choshi-ike", "Sokonashi-ike" et "Nigori-ike".

Par temps clair, les étangs ont l'air très bleu, et il y a une vue imprenable sur le mont Fuji. Malheureusement, pas de chance avec le temps lors de ma visite :  je n'ai pas eu un seul aperçu de la célèbre montagne. Par contre j'ai été fascinée par les toits de chaume pittoresques, et j'ai aimé regarder les poissons nager dans l'eau claire des étangs. J'ai goûté l'eau de source et elle était effectivement très bonne.

J'ai aussi vraiment apprécié de flâner autour des boutiques et des échoppes. J'ai été tentée d'acheter et de ramener quelques légumes frais mais je n'ai pas craqué. De grandes galettes de riz fraîchement grillées m'ont également tentée, mais finalement j'ai choisi un mochi grillé (gâteau de riz doux) aromatisé à l'armoise (qu'est-ce ?!) Il y avait un magasin d'antiquités merveilleux et j'étais également intrigué par un magasin de foulards en soie qui avaient des paniers de cocons de vers à soie devant sa porte!

Si vous venez en voiture à Oshino Hakkai, plusieurs petits parkings payants sont disponibles. Vous pouvez également y accéder en bus régulier ou en bus touristique depuis la gare Fujisan de la compagnie Fujikyu.

0
0
Cet article était-il utile ?
Help us improve JapanTravel.com
Give Feedback

Laissez un commentaire

Thank you for your support!

Your feedback has been sent.