Un séjour au ryokan Kazeya

Une auberge traditionnelle au coeur des monts Hida

 Par Jonathan Jahnke   7 août 2015

Niché au coeur de la préfecture de Gifu, dans les monts Hida se trouve le ryokan Kazeya, une auberge traditionnelle japonaise. La zone, connue sous le nom des Alpes du Nord, vous plonge immédiatement dans une atmosphère alpine, avec ses bouleaux blancs, ses cèdres et ses pins parsemant la campagne idyllique et encadrant les nombreuses maisons et hôtels contruits dans un style Européen. Ce qui différencie Kazeya des nombreux autres ryokan de la zone - au delà du calme et de la paix qui y règne grâce son isolement géographique - c'est son côté douillet et la beauté de ses bâtiments récemment rénovés, le tout dans l'ombre des montagnes alentours.

Contrairement à la plupart des grands ryokan (souvent plus proche de l'hôtel que de l'auberge traditionnelle) souvent bondés de monde de la zone de Shin-hotaka, le Kazeya propose des logements pour maximum huit groupes à la fois, créant le sentiment de s'y sentir "comme chez soi". L'équipe, très chaleureuse et parlant anglais, vous accueille avec une tasse de thé pour répondre à toutes vos questions. Ils font tout pour que leurs hôtes étrangers - environ 80 % de leur clientèle les week-ends, se sentent à l'aise et s'accoutument sans mal aux habitudes des ryokan japonais. Les chambres sont dans un style traditionnel japonais avec le sol tapissé de tatami et en guise de lits, de doux et agréables futons qui sont préparés lorsque les invités sont en train de dîner.

Une des raisons qui pousse les gens à séjourner en ryokan est la volonté de tester les spécialités régionales, et dans cette zone, Kazeya excelle tout particulière en matière de cuisine. Les petits-déjeuners et les dîners sont servis dans une grande salle à manger de style japonais. Les nombreux plats proposés sont principalement des spécialités de la région, comme le boeuf d'Hida, le poulet local et les légumes frais de la montagne, le tout mélangeant les styles de cuisine occidental et oriental pour créer des repas uniques et délicieux.

Une autre bonne raison de se loger dans un ryokan, c'est de pouvoir se relaxer dans les eaux bienfaisantes des onsen ou les sources d'eau chaude naturelles. Kazeya possède deux onsen publics extérieurs, un pour les hommes, un autre pour les femmes, de même que deux onsen privés, qui ne peuvent être utilisés que par un seul groupe à la fois. De plus, deux des chambres disponibles dans le ryokan posèdent un patio privé avec onsen et vue sur de petits jardins privés. Profitez des eaux claires et chaudes pour vous détendre et vous ressourcer.

Bien que le concept de base du ryokan soit l'idée de se relaxer au calme, les invités souhaitent aussi pouvoir sortir et découvrir les environs. Pour cela, un bus vous mènera en dix minutes au téléphérique de Shin-hotaka qui vous amènera jusque sur les pentes des Monts Hida, la troisième plus haute chaîne de montagnes au Japon. A la première station, vous pouvez vous arrêter prendre votre déjeuner, découvrir les environs ou profitez d'un bain de pieds à l'extérieur avant de continuer votre chemin vers le sommet. La randonnée dans cette zone est assez facile, mais les plus aguerris pourront tenter les routes de niveau supérieurs.

En redescendant de la montagne, vous pouvez explorer les nombreux chemins de randonnée et apprécier les incroyables panoramas qu'offrent les Alpes du Nord, que vous soyez à pied ou à vélo - qui sont prêtés aux clients par Kazeya.

L'arrêt de bus le plus proche, à trois minutes à pied de l'hôtel, peut vous amener directement à la station Hirayu, d'où il est possible de se rendre dans la ville traditionnel de Takayama ou le site classé au patrimoine mondial de Shirakawago. Le chemin le plus direct pour accéder l'auberge Kazeya est de prendre le train jusqu'à la station Takayama puis le bus durant une heure et demi pour atteindre l'arrêt Shin-hotaka Onsen Guchi.

La campagne alentour diffère complètement d'une saison à une autre, avec un large manteau de neige en hiver, de splendides floraisons durant le printemps, un décor vert et luxuriant en l'été et de magnifiques couleurs rouge et jaune décorent le paysage dès que vient l'automne. Il y a certes bien peu de restaurants ou de konbini dans les environs, mais aussi c'est ce qui fait le charme tranquille et isolé de Kazeya. Tout l'intérêt d'un séjour dans un ryokan est de s'éloigner de la vie stressante et agitée du quotidien, afin d'admirer la beauté et le calme de la nature japonaise, y déguster l'excellente nourriture et savourer les eaux chaudes du ryokan Kazeya qui vous garderons calmes et relaxés jusqu'au moment où le retour au monde réel sera inéluctable.

Écrit par Jonathan Jahnke
Membre de JapanTravel
Traduit par Claire Rieuneau

Explorez les environs

Rejoignez la discussion