Sanctuaire Takayama Inari

Là où le renard rencontre le dragon

Par Giovanni Perez   

Les sanctuaires Inari sont facilement reconnaissables grâce à leurs torii rouges et leurs statues de renards.

Le sanctuaire Takayama Inari (高山稲荷神社​) possède les deux en grand nombre. Les renards sont les messagers de la divinité Inari. Des renards en pierre grandeur nature aux petits renards blancs disposés dans de minuscules maisons, ces douzaines de statues sont toutes dites "retraitées". Après avoir rempli leurs fonctions et protégé d'autres sanctuaires à travers le pays, elles sont envoyées au sanctuaire Takayama Inari lorsqu'elles deviennent trop vieilles ou abimées. Désormais, elles reposent ici pour un sommeil éternel.

Pour atteindre ces renards retraités et le sanctuaire principal, vous devrez passer sous les 201 torii. De loin, vous comprendrez pourquoi les locaux disent que ces portes ressemblent à un dragon. Elles forment une longue ligne rouge zigzaguant qui rappelle les dragons chinois/japonais en plein vol.

L'ensemble du site dégage une atmosphère incroyable. Je vous recommande vivement une visite.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Celine Villeneuve

Celine Villeneuve @celine.villeneuve

Depuis ma foudroyante rencontre il y a dix ans avec l'élégance japonaise (Femme se poudrant le cou d'Utamaro), ma soif de découvrir et comprendre chaque aspect de cette culture énigmatique ne se tarie pas. Mes études de japonais et mon séjour d’un an en tant que rédactrice web dans l’Archipel n’ont fait qu’accroître mon intérêt pour ce pays magnifique. Je suis ravie de pouvoir partager ici mes quelques expériences mais plus encore, de découvrir les vôtres !

Article original par Giovanni Perez