Saké de Première Qualité à Jojima

Vous pouvez manger du riz, mais aussi en boire !

Par 宗 司   

Il y a beaucoup d'aliments incroyables à Tokyo. Toutefois, les meilleurs choses sont celles qu'on ne peut goûter qu'en se rendant soi-même dans le lieu de production. Ceci étant dit, une partie de la culture japonaise réside dans la grande variété de sakés brassés localement qui ne peuvent être trouvés que dans leur région de production. Bien qu'il y ait de nombreux sakés locaux appréciables, le Sakae (榮) de la commune de Jojima sort du lot.

Jojima se situe dans la ville de Kurume, dans la Préfecture de Fukuoka. La région est parsemée de brasseries de saké, dont l'origine remonte à 400 ans.

En arpentant la ville, des bouffées du parfum sucré et doux du saké vous parviendront, vous verrez les murs blancs d'antan, et apercevrez une brasserie de saké au toit couvert de tuiles en argent oxydé, part de l'artisanat traditionnel de la région. La ville abrite une production de saké et d'argent, des champs de riz, d'anciennes demeures japonaises et de petites boutiques. Vous trouverez ici tout ce que vous pourriez espérer découvrir dans un village de campagne pittoresque japonais.

Des gens, de la nourriture, la mode, des bureaux, des bruits de voitures et de la musique de club... Voici toutes les couleurs propres à une ville effervescente et décrivant parfaitement Fukuoka. Il vous faudra une heure, en voiture ou en bus, pour passer d'une ville au rythme effréné à un lieu où le temps semble s'écouler beaucoup plus lentement et où l’immensité du ciel donne le sentiment d’être minuscule.

Au premier abord, l'endroit ressemble à une ville fantôme, mais si vous êtes dans une zone de Jojima étrangement vivante, vous trouverez une boutique de saké au drapeau bleu foncé où figure le nom 榮 (Sakae), flottant doucement au vent.

Des natifs de la région ont brassé ce saké local à partir du riz de première qualité de Yamada Nishiki. Soigneusement transformé en saké Junmai, ce riz sélectionné avec attention intervient dans la production de saké depuis 400 ans.

Les habitants de la région réalisent ce saké pour une consommation locale, et organisent un évènement qui y est dédié tout spécialement chaque année à la fin du mois de janvier.

Saké local, oden, gâteau fait à partir de saké. Les espoirs et rêves des habitants de la région s'expriment à travers le saké, dans lequel on peut vraiment sentir la passion des Japonais.

Goûtez ce riz si vous voulez connaître le Japon. Je veux que vous ressentiez ce pays à travers tout votre corps, non pas seulement par la nourriture, mais aussi par la boisson.

Vous pouvez acheter du saké de Jojima toute l'année jusqu'au début de l'automne !

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Elodie Pourrat

Elodie Pourrat @elodie.pourrat

Ayant baigné dans la japanime depuis l'enfance, mon intérêt pour la culture Japonaise s'est largement étendu au fils des années. Je suis aujourd'hui des études de Japonais et d'Anglais, et prends beaucoup de plaisir à traduire les articles de JapanTravel.

Article original par 宗 司

Laissez un commentaire