Le château d'Himeji restauré

Enfin accessible au public dans sa totalité

Par Fanny Marechal   24 juin 2015

Nombreux sont ceux qui ont voulu visiter le fameux château d'Himeji, mais qui se sont retrouvés face à un site fermé, pour cause de restauration. Recouvert pendant près de 3 ans d'une bâche en plastique qui en masquait la vue, le château d'Himeji a partiellement réouvert durant l'été 2014, et est désormais accessible au public dans sa totalité.

Construit en 1346, Himeji-jo attire chaque jour de nombreux visiteurs, qui viennent admirer là le seul château du Japon ayant encore conservé sa bâtisse d'origine. Pendant de longues années, Himeji-jo a fait l'objet d'une restauration constante, qui n'en a pas épargné le moindre recoin. De la toiture à la charpente, chaque partie du château a fait l'objet d'une attention particulière. Si une première avancée des travaux permettait déjà de pouvoir profiter de la vue du bâtiment l'été dernier, la partie intérieure s'est achevée fin mars, laissant enfin la possibilité au public de pénétrer dans les entrailles du château. 

Surplombant la vallée, cet édifice inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNSECO et comme Trésor National permet de comprendre davantage l'architecture castrale du Japon du Moyen Âge. Miraculeusement bien conservé, Himeji-jo se visite pieds nus, et un parcours balisé permet d'en admirer les moindres détails. La structure du château repose essentiellement sur l'équilibre obtenu entre les différentes poutres qui la soutiennent. Lors de la visite du bâtiment, et au fur et à mesure que l'on gravit les étages, on peut d'ailleurs remarquer les deux poteaux principaux sur lesquels reposent toute la charpente et le squelette en bois du château. Car, contrairement à ce que l'on pourrait penser, les châteaux japonais sont essentiellement constitués de bois, et non de pierre. On profite alors pleinement des différentes pièces, entièrement restaurées, qui nous plongent facilement dans l'ambiance d'antan, malgré leur sobriété. Les différents niveaux du château sont reliés entre eux par des escaliers assez raides, et l'on se demande bien comment chaque section pouvait bien communiquer facilement avec les autres. Au dernier étage, de nombreux visiteurs viennent se recueillir auprès du petit autel shinto situé au sommet, mais également profiter de la vue à 180° sur toute la vallée, forcémment impressionnante.

Avec plusieurs milliers de visiteurs par an, Himeji-jo est un grand classique, qui trouve évidemment  sa place dans un circuit touristique au Japon. Plus qu'une étape anecdotique, visiter le château d'Himeji permet de considérer la puissance déjà affirmée du Japon du XIIème siècle, tant sur le plan du génie civil que celui de l'architecture.

Écrit par Fanny Marechal
Membre de JapanTravel

Rejoignez la discussion

Aurelie Vandeneynde il y a 3 ans
C'est un magnifique Château que j'ai visité également en août de cette année.
Il vaut le détour. C’était la première fois que je visitais ...pied nus. Cela donne une touche de dépaysement en plus. J'ai bien aimé aussi cherché les petits symboles dans les poutres du dernières étages.
La visite des autres bâtiments qui constituent l'ensemble du Château est également à visiter. On en apprends un peu plus sur l'Histoire du japon, et l'on peut voir une reconstitution de la cérémonie du Thé