Rendez-vous au cœur du rural Tono

Prenez part à l’histoire et la légende vivante

Par Tristan Scholze   

Dîtes au revoir à l’expansion urbaine du Japon moderne. Le Japon rural est encore vivant et dans la ville de Tono, un petit village rustique dans la préfecture d’Iwate, la ville est très proche de la nature et de l’histoire locale. Ici, les civilisations remontent à plus de deux millénaires et maintiennent une atmosphère des temps anciens. Vous trouverez des maisons avec des toits de chaume dans un esprit naturel et agraire construites sur la plaine inondable de la rivière Sarugaishi, entourée par un cercle de montagnes. Il s’agit de la “Ville du Folklore” où la culture traditionnelle vie parmis les paysages idylliques mis en avant par les légendes et mœurs de vie des temps anciens.

La vue du bassin de Tono depuis le Takashimizu Kogen
La vue du bassin de Tono depuis le Takashimizu Kogen

A voir à Tono

Tono, situé à trois heures de routes de Hiraizumi, un site de temples et jardins inscrit au patrimoine mondial, les gorges de Genbikei et Geibikei ainsi que les plages de Jodogahama, représentent une bonne base pour explorer Iwate ou simplement pour se relaxer au milieu des rizières en contemplants les libellules et en étant entouré de la mélodie de la campagne pendant les soirs d’automne. Les spécialités locales de la région incluent du saké ainsi que qu’un saké traditionnel fait maison connu sous le nom de doburoku, de la viande locale, et jingisukan (“Genghis Khan”), un barbecue à base de viande de moutons. Enfin, il y a hittsumi, un festin au pot-au-feu avec des ravioles. Essayez de faire passer cela avec une micro brassée, il existe même une bière faite avec une autre spécialité locale : le wasabi.

Le Village de Tono Furusato
Le Village de Tono Furusato

Parmis les lieux à visiter dans la ville de Tono, il y a le magariya, des maisons en forme de L qui datent du 18ème et 19ème siècles. Elles se situent au Tono Furusato Village, n’hésitez pas à en apprendre plus sur l’histoire régionale au Tono Municipal Museum. En extérieur, il y a une piscine d’eau pittoresque connue comme Kappabuchi, où les kappa se retrouvent. Ces créatures d’eau légendaires ont donné la couleur au folklore dont la ville est populaire. A quelques pas du centre de la ville, l’observatoire du Mont Takashimizu dispose d’une vue sur la ville et pendant les matins d’été jusqu’à l’automne, une vue sur la mer de nuages connue comme unkai. Pour une aventure en randonnée avec plus de challenge, le Mont Hayachine est parfait avec ses fleurs sauvages. Si vous avez une préférence pour quelque chose de plus interactif et animé, Tono est rempli de festivals notamment le Tono Folktale Festival en Février, le Sakura (fleur de cerisier) Festival en fin d’Avril, le Tanabata Festival, Jingisukan Marathon et Hops Festival en Août ainsi que le Tono Festival en Septembre.

Vivez un séjour à la ferme à Tono

Mais si vous appréciez les paysages et l’atmosphère de Tono et souhaitez profiter de la vie rural en profondeur, faire un séjour à la ferme représente une expérience inoubliable. Passez la nuit ou un mois entier dans une ferme familiale au style de Tono. Ce qui signifie que cela est gratuit mais vous mériterez votre chambre en travaillant avec la famille à la ferme et au foyer. Avec ce type de séjour longue durée, vous aurez la possibilité de créer des liens uniques avec votre famille d’accueil tout en partageant leur style de vie.

Participation aux travaux des champs de soja
Participation aux travaux des champs de soja

Certaines fermes peuvent héberger jusqu’à quatre ouvriers agricoles en même temps et il est recommandé de séjourner pendant au moins une semaine. Le travail inclut la tenue des champs de fleurs et de légumes, les rizières à maintenir et s’occuper des chevaux et des vaches. Il s’agit d’un environnement non-fumeurs et il est possible de pouvoir monter à cheval en dehors des heures de travail. Dans certaines fermes, il est possible de travailler avec des myrtilles, des asperges, des rizières, du bétail et des oiseaux. L’hébergement comprend une chambre de type japonaise où vous pouvez séjourner.

Mise à part les fermes familiales, Tono dispose également de fermes maisons d’hôtes. Chez Milk-Inn, vous pourrez traire une vache ou encore cultiver des champignons et légumes. Ils brassent également leur propre doburoku sake. Mizuki est une autre ferme maison d’hôtes. Elle est célèbre pour sa vue pittoresque avec d’excellents repas préparés avec des légumes locaux. Non seulement vous avez la possibilité de travailler dans les champs mais vous pouvez aussi vous essayer à l’artisanat comme la confection de chaussons en paille. En bas de la route se situe Sozukuri-tei, une maison d’hôtes qui vous offre la chance de pouvoir vous essayer à plusieurs traditions. Essayez-vous à la collecte de cacahuètes, de fleurs et de légumes. Ou bien essayez-vous à la culture du kimono. Vous pouvez également monter à cheval, découvrir un style de cuisine saisonnier et pratiquer de l’artisanat. La ferme maison d’hôtes Omori-ke fait pousser du riz, des tomates et autres légumes dans les champs mais ici, vous pouvez avoir la satisfaction de les placer vous même sur une pizza ou de vous essayer à certaines recettes locales. En plus d’avoir la chance de travailler avec de la nourriture, ils ont du ikkanbari (papier mâché laqué) pour jouer si vous visitez la ferme en hiver. Enfin, ils ont également de la glace à fabriquer et à déguster avec les fruits et légumes de saisons.

Vous pouvez réserver l’expérience à la ferme que vous préférez ici en Anglais.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Charlie Hua

Charlie Hua @charlie.hua

I was born in Beijing and raised in Hong Kong, now I am studying Chinese and Bilingual Studies in the Hong Kong Polytechnic University.Travelling has always been my hobby and passion. Although I am a broke college student, I still try to travel aboard at least once a year. Comparing to Hong Kong, a huge concrete forest that I am living in, I prefer nature, fresh air and clear water. I have travelled to Japan four times, I have been to most of the major cities in Japan, but I prefer the heritages and forests in Kyoto, the fields of white in Hokkaido, and the sunny beaches in Okinawa.I am also a shooting athlete in Hong Kong. Since I started in late 2016, I have represented Hong Kong in international competitions several times. I have won a bronze medal in the Southeast Asia Shooting Championship in 2017, and around 11 gold medals in Hong Kong Open Championships. I speak fluent English and Chinese, including Mandarin and Cantonese. I have an intermediate level in Spanish, and I also speak a little bit of Japanese and German.Please contact me at charlie@japantravel.com , I will be happy to help out.

Article original par Tristan Scholze

Laissez un commentaire