Le Petit Village de Ohasama à Iwate

Une nature généreuse

Par Malcome Larcens   

Bien que Ohasama soit un petit village, il possède néanmoins une histoire riche et constitue une destination idéale pour les amoureux de la nature. Il est parfois difficile de trouver des informations concernant ce village, j'espère donc pouvoir vous en apprendre davantage ici.

Ce village a fusionné avec la ville de Hanamaki en 2006, de même que plusieurs villes du pays cette année là. Il y a à Ohasama une danse traditionnelle appelée Hiaychine Kagura qui a été inscrite au patrimoine culturel de l'Unesco. Cette danse trouve ses origines il y a de plus de 500 ans. Aujourd’hui on ne peut y assister qu’à l’occasion d’évènements spéciaux. Outre la danse Hiyachine Kagura, on trouve ici la montagne Hiyachine, la deuxième plus haute d’Iwate.

Elle est très populaire pour ses chemins de randonnée. Si vous décidez de vous y rendre, et que par chance il s’agit d’une belle journée, la vue depuis le sommet est absolument extraordinaire. Du sommet, on peut voir la ville de Miyako sur la côte est. Peut-être que son nom vous est inconnu, mais après le grand tremblement de terre de 2011, la vidéo de Miyako frappée par le tsunami fut l'une des plus vues pour montrer l'amplitude du raz de marée. Du côté ouest, on peut voir un grand plateau qui s'étend de Ichinoseki au sud, jusqu'à Morioka au nord. On aperçoit également les villes de Hanamaki et Shiwa, juste à l'est de la montagne. Et si la visibilité le permet, le mont Iwate est visible au nord-ouest.

Juste en bas de la montagne se trouve le barrage électrique de Hiyachine, de même qu'un restaurant et un parc. Le restaurant est ouvert seulement les weekends d’été.

Si cela ne suffit pas pour vous plaire, il y a aussi beaucoup de vignobles dont le plus connu s'appelle Edel Wein. Vous pouvez déguster leurs vins sur place. Je vous recommande d'y aller en septembre, pendant le festival du vin. Pour l'occasion, des jeunes filles écrasent les raisins pieds nus comme en France.

J'aime beaucoup m’y rendre à vélo, c'est à environs 35 kilomètres de Hanamaki. En passant par les petites routes tortueuses de campagnes, on peut admirer les vergers et les vignobles, et même sentir l'arôme irrésistible du raisin mûr. J'y vais presque chaque weekend en septembre et octobre. Evidemment, on peut s'y rendre à n'importe quel moment de l’année, mais en automne on trouve beaucoup de produits frais locaux. Je vous recommande un arrêt à michi-no-eki, juste à côté de Edel Wein. Il y a aussi de la glace maison. Et si vous êtes chanceux, entre fin octobre et début novembre, vous trouverez des kiwis sauvages. Ils sont petits mais je suis convaincu qu'ils ont plus de saveur que les kiwis ordinaires, dans un format réduit. Leur goût est absolument sublime!

J'espère vous avoir donné envie d'aller visiter ce beau petit coin du pays.

Bon séjour!

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Malcome Larcens

Malcome Larcens @malcome.larcens

I grew up in Quebec, Canada and studied electronics in college, never worked in that field. Moved to Vancouver in the early 80's where I found my real passion, cooking. I ran my own restaurant for 14 years after that worked as a financial advisor for 4 years, I really enjoyed that too but we had to move to Japan for family reasons. After moving to Japan I started teaching English and French. I enjoy teaching too but most of all I enjoy challenges, moving here was challenging but really interesting. Another challenge that I had been thinking about for about 20 years was renovating a house, so for the last 2 years that is what I have been doing. I bought a 25 year old house and am bringing it to modern standards in terms of comfort and earthquake strength. In my time off I like cycling, hiking and snowboarding in winter. Of course I still enjoy cooking. Hope you like my articles.

Article original par Malcome Larcens

Laissez un commentaire