Otaue Rice Planting Festival

Une immersion dans le Japon traditionnel et médiéval

Par Fanny Marechal   15 juin 2015

Au Japon, le début de l'été annonce généralement celui de la période des matsuri et autres festivals traditionnels, qui marquent encore l'attachement des Japonais aux traditions, qu'elle soient culturelles ou religieuses. Comme dans d'autres villes ou villages du pays, on célèbre au sanctuaire Sumiyoshi Taisha d'Osaka la plantation du riz, lors de l'Otaue Rice Planting Festival. 

Principal produit de l'agriculture, le riz constitue l'aliment de base des Japonais, et de sa bonne récolte a toujours dépendu le sort des populations. Depuis l'an 211, l'Otaue Rice Planting Festival célèbre la plantation du riz par l'organisation d'une cérémonie en grande pompe, faisant honneur aux esprits, en priant pour la bonne croissance de la céréale, et pour des récoltes abondantes.

Les festivités s'ouvrent par la procession de fermiers et de chars à boeufs, transportant avec eux les plants ayant déjà grandi dans des greniers spécialisés. Les prêtres et paysans s'inclinent devant le riz, lui rendent hommage, et la plantation peut enfin démarrer. Alors que les paysans s'attèlent à la tâche, le retour de la céréale à la Terre est ponctué par de nombreuses danses et performances diverses, qui visent à donner force et vigueur aux plants, en invoquant différents esprits et leurs pouvoirs. Une chorégraphie menée par des jeunes filles ouvre généralement le spectacle, qui se conclut par une bataille entre samouraïs et soldats de deux clans opposés. Une fois le riz planté, la cérémonie se clôture par un chant, entonné par près de 150 fillettes, toutes revêtues d'habits traditionnels. En octobre, lorsque viennent les récoltes, une cérémonie d'offrandes est organisée, pour remercier les esprits et divinités précédemment invoquées au sanctuaire. Le cycle se conclut par un nouveau festival en novembre, qui célèbre la fin de la récolte.

Encore aujourd'hui, certaines personnes croient à l'importance de l'influence des rituels de l'Otaue Rice Planting Festival pour obtenir de bonnes récoltes. Comme d'autres sanctuaires shinto, Sumiyoshi Taisha possède d'ailleurs sa propre rizière, spécialement dédiée pour l'occasion. Festival de musiques et de couleurs, assister à l'Otaue Rice Planting est une bonne expérience, un aperçu du Japon traditionnel et médiéval.

Photographié par Fanny Marechal
Membre de JapanTravel