Top 10 des activités dans la préfecture de Saga

Découvrez l’un des secrets les mieux gardés du Japon

Par Lisa Wallin   31 janv. 2019

Située entre les préfectures de Nagasaki et de Fukuoka sur l'île de Kyushu, la préfecture de Saga est surtout connue pour les magnifiques céramiques d'Arita, d'Imari et de Karatsu. La région regorge de lieux passionnants et propose des activités intéressantes, ainsi que de nombreuses et délicieuses spécialités locales. Lisez la suite pour en savoir plus sur les activités possibles.

1. Remonter dans le temps au Château de Saga

A l’origine, le château de Saga était l’un des plus grands châteaux du Japon. Son style était particulier car le château n’était pas construit en hauteur comme la plupart des châteaux japonais mais dans la plaine. Il comportait un fossé large de 100 mètres environ. Malheureusement, le bâtiment d’origine a brûlé en 1726. Un nouveau château a été reconstruit environ un siècle plus tard, en 1838. Ce dernier n’a pas non plus résisté au temps et a été démonté en raison de sa vétusté.

En 2004, un nouveau bâtiment a été reconstruit selon les mêmes techniques et avec la même structure que le château de 1838, reconstituant ainsi son aspect authentique. Bien que la majeure partie du château soit une reconstruction, le gozanoma - le salon du seigneur - a survécu aux siècles passés et a pu être réinstaller dans le château. Il est donc possible de voir son aspect d’origine. Plongez dans l’histoire en explorant le château, imaginez vous au temps des samouraïs ! Le château propose également des expériences uniques, des visites virtuelles et organisent régulièrement des évènements.

  • Comment s’y rendre ? Le château se trouve à 25 minutes à pied de la gare JR de Saga ou à 10 minutes en bus ( départ : arrêt 3 de la gare routière de la gare de Saga - arrivée : arrêt Sagajo-ato).
  • Pour en savoir plus : Le musée du château de Saga ( lien en anglais)

2. Négocier les prix au marché de Yobuko

Le marché de Yobuko permet de découvrir un authentique marché japonais et de savourer un repas fraîchement préparé. Il est ouvert tous les jours de 7h30 à 12h. Le marché de cette ville portuaire à un siècle d’histoire et c’est l’un des trois plus grands marchés matinaux du pays. Sur une longueur de 200 mètres à côté du port, 30 à 50 stands sont installés et proposent des spécialités locales : du poisson fraîchement pêché, le himono (poisson semi-séché), et du calamar sous toutes ses formes : frits, grillés, séchés ou crus. Selon la saison, vous aurez peut-être même la chance d'acheter et de goûter du uni (oursins) frais, de déguster une assiette d'huîtres grillées ou de coquilles de turban préparées à la commande. Amusez-vous à manger et à bavarder avec les habitants de la ville. Vous pouvez même essayer de négocier les prix, un excellent moyen de pratiquer votre japonais !

  • Comment s’y rendre ? Depuis la gare routière d'Oteguchi, prendre le bus Showa jusqu'à l'arrêt Yobuko. Ensuite, le marché se trouve à 3 minutes à pied.
  • Pour en savoir plus : Le marché Yokubo ( lien en anglais)

3. Participer à un atelier au parc Yoshinogari

Le parc historique de Yoshinogari abrite des vestiges datant de la période japonaise Yayoi (- 300 ans avant notre ère, à 300 ans après). Un petit village était installé dans les collines et, après des recherches, il s’est avéré être en réalité l’un des plus grands villages japonais encerclés de douves, de cette période. La visite de ce site fascinant est passionnante. N’hésitez pas à la compléter en participant à une des animations organisées pour tous les âges. Elles vous permettront de mieux comprendre la vie des habitants il y a 2000 ans. Essayez par exemple d’allumer un feu avec des outils rudimentaires ou fabriquez une flûte en terre pour jouer des mélodies. Vous pouvez même fabriquer un pendentif en pierre, identiques à ceux qui étaient fabriqués et portés par les japonais de l’époque Yayoi.

  • Comment s’y rendre ? Prendre la ligne principale JR Nagasaki en direction des gares JR Kanzaki ou JR Yoshinogari Park. Dans chacun des cas, il faut ensuite compter environ 15 minutes à pied.
  • Pour en savoir plus : Le parc Yoshinogarii ( site en anglais)

4. Visiter le magnifique sanctuaire Yutoku Inari

Le sanctuaire Yutoku Inari est l’un des trois sanctuaires Inari les plus célèbres du Japon. Il est souvent comparé au sanctuaire Toshogu de Nikko, dans la préfecture de Tochigi pour ses ornements et sa beauté. Le site est vaste et comprend un jardin japonais parfaitement entretenu. A chaque saison, il est très coloré. Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur l’histoire du sanctuaire, rendez vous au musée qui présente également d’importants objets historiques de la région.

5. Devenir Ninja au Village Ninja Hizen Yumekaido

Pour une journée complète d'activités en famille, rendez-vous au Village Ninja Hizen Yumekaido. Ici, vous serez transporté dans le monde mystérieux des ninja et apprendrez même certaines de leurs techniques de furtivité! Apprenez à lancer des étoiles connues sous le nom de shuriken, utilisez un pistolet à air comprimé pour éloigner les ennemis, ou relevez le défi sur un circuit d’entraînement et testez vos compétences sur un parcours du combattant. Karakuri Mugen, une maison aux mécanismes complexes, cache encore plus de secrets entre ses murs - littéralement! Si vous recherchez des sensations fortes venues d’un autre monde, vous pourrez également explorer une maison hantée. Et pour une expérience encore plus immersive, louez du matériel et des vêtements de ninja pour toute la famille pendant votre séjour, ou laissez les enfants se joindre à l’Académie Ninja (le week-end uniquement).

  • Comment s'y rendre ? Prendre un train depuis la gare JR Saga jusqu'à la gare Takeo Onsen (25 minutes). De là, prendre un bus JR pour le centre de bus Ureshino (40 minutes). Le centre de bus se trouve à 15 minutes à pied.
  • Pour en savoir plus : Le Village Ninja Hizen Yumekaido (en angais)

6. Participer à une Cérémonie du Thé Sencha à Hizen Tsusentei

Baisao est l’une des personnalités historiques les plus remarquables de la préfecture de Saga. On lui attribue la popularisation du sencha (thé vert). De son travail découle aussi la cérémonie du thé sencha. Baisao était un moine bouddhiste zen de l'école d'Obaku qui s’est rendu célèbre en vendant du thé vert à Kyoto, non seulement aux classes supérieures, mais également à toutes les couches de la société. De son vivant (1675-1763), l’idée était particulièrement audacieuse car le système de castes féodales était assez rigide. A présent, le sencha est le type de thé le plus apprécié du pays. A Hizen Tsusentei, vous trouverez de nombreux objets historiques ainsi que des textes originaux ayant appartenu à Baisao. Vous pourrez découvrir le goût du thé qu'il a popularisé au Japon. Dégustez-le dans des céramiques Arita accompagné d’une petite pâtisserie de Saga, une expérience raffinée.

7. Piloter le simulateur de vol du musée des Montgolfières de Saga

Le musée des montgolfières de Saga a ouvert ses portes en 2016. Il s'agit du premier musée au Japon consacré aux montgolfières . Il a ouvert ses portes ici car Saga accueille depuis 1980 la compétition Saga International Balloon Fiesta, qui attire plus de 100 concurrents et près d’un million de spectateurs du monde entier. Le musée propose de nombreuses expositions interactives, notamment grâce à un cinéma à écran ultra haute définition et un simulateur de vol en montgolfière. Apprenez-en plus sur cette façon passionnante de s’élever dans les airs en participant au jeu-questionnaire à travers tout le musée!

  • Comment s’y rendre ? 17 minutes à pied depuis la gare JR de Saga, ou prendre au choix les lignes de bus Showa, Saga City, ou Yutoku depuis Saga Station Bus Center jusqu’à l’arrêt Kencho-mae (5 minutes).
  • Pour en savoir plus : Le musée des montgolfières de Saga (en anglais)

8. Partir à la chasse au trésor chez Kouraku

L’atelier de céramique Kouraku à Arita offre un panorama exceptionnel de l’art de la céramique. Établi en 1865, ce fabricant historique d’Arita produits de superbes objets. Si vous avez le sens de l’observation, vous pourrez retrouver ces objets dans les restaurants haut de gamme de la préfecture et de tout le pays. En tant que visiteur, vous pouvez faire le tour de l'atelier et découvrir le travail minutieux de la peinture à la main. Vous pouvez également participer à d'autres activités pratiques : faire un bol sur un tour, peindre ou émailler. Si vous appréciez les motifs d’Arita, mais que vous n’êtes pas intéressé par la fabrication, rendez vous directement à l’entrepôt où vous pourrez remplir un panier de superbes céramiques d’Arita pour une fraction du prix original. Ce n’est pas seulement une bonne affaire, ce sont de merveilleux souvenirs à rapporter chez soi !

  • Comment s’y rendre ? à 5 minutes en voiture ou en taxi de la gare JR de Arita.
  • Pour en savoir plus : A propos de Kouraku Kiln et Kouraku Kiln (site officiel)

9. Déguster des huîtres fraîches grillées au charbon dans un Kakigoya

La ville de Tara, dans la partie la plus méridionale de Saga, est bordée par la mer d’Ariake et élève certaines des meilleures huîtres du Japon. Choisissez bien la période de votre voyage : de novembre à mars, plusieurs kakigoya (littéralement «cabanes à huîtres») s’ouvrent le long de la route côtière et servent les huîtres les plus fraîches de la saison. Les huîtres Tara sont connues pour leur saveur riche et profonde, grâce à la teneur élevée en nutriments de la mer d'Ariake. De plus, elles ne rétrécissent pas autant en grillant, vous en aurez donc pour votre argent. Afin de découvrir ce qui attire chaque année les foules, arrêtez-vous et goûtez !

  • Comment s’y rendre ? on trouve plusieurs cabane à huîtres sur la route nationale 207 à Tara.
  • Pour en savoir plus : Saga Info

10. Cueillette de fruits à Imari

On ne produit pas uniquement de belles céramiques à Imari, la préfecture offre également une multitude de cueillette de fruits. La préfecture de Saga est connue pour sa richesse en ressources naturelles et ses produits savoureux, faites-en l’expérience par vous même ! Il existe plusieurs endroits où il est possible presque toute l’année, au choix, soit de cueillir des fruits frais, soit de les acheter directement. Par exemple à Imari Furusato-mura, une Michi no Eki (aire de repos) est entourée de six fermes ouvertes à la visite. Ici, vous pouvez acheter des fruits, des légumes frais locaux, ainsi que des bonbons, des confitures et même du vin de poire!

  • Comment s’y rendre ? facilement accessible en voiture, l’aire de repos (Michi no Eki) Imari Furusato-mura se trouve sur la route nationale 202, entre les villes de Karatsu et d'Imari.
  • Pour en savoir plus : Saga Info

Nous n’avons répertorié que 10 des nombreuses activités et lieux passionnants à explorer dans la préfecture de Saga. La meilleure façon de découvrir cette préfecture est encore de vous y rendre par vous-même. Soyez les premiers !

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Marbach Hélène

Marbach Hélène @marbach.hélène

J'habite à Tokyo depuis Août 2015 et je souhaite faire découvrir les coins sympas, les coups de cœur au Japon, un peu en dehors des sentiers battus, de cette ville incroyable. Et pourquoi pas donner quelques conseils pour ceux qui voyagent au Japon ! En 2018, j'ai découvert l'île de Kyushu, pédalé sur les pont de Shimanami Kaido et grimpé en haut du Mont Fuji. Au programme en 2019 ? Explorer le Tohoku et Hokkaido. Le Japon est un pays qui permet de faire de très belles photos car les paysages sont contrastés et la lumière très pure par exemple en automne et en hiver. Je ne pars plus sans mon Canon.Enfin passionnée de train et de transport, je veille toujours aux côté " pratique " des voyages. 

Article original par Lisa Wallin

Laissez un commentaire