La Descente en Bateau de Nagatoro

Un paysage fabuleux à découvrir le long de l'Arikawa

Par Marbach Hélène   

A Nagatoro, dans la région de Chichibu, plusieurs activités sont possibles : balades au départ du téléphérique du Mont Nodo, promenades dans le village et le long de la rivière, découverte du sanctuaire Nodo. Mais l'une des activités principales est la descente en bateau de la rivière Arakawa. Au printemps et en été, c'est très rafraîchissant !

Le départ s'effectue depuis le petit bureau des organisateurs, à côté du passage à niveau, de l'autre côté des voies ferrées par rapport à la gare. C'est là aussi que se trouve un parking pour ceux qui seraient venus en voiture.

Plusieurs descentes sont possibles entre mars et décembre : choisissez en fonction de vos envies, une descente de vingt minutes ou de quarante minutes.

Les descentes sont en effet divisées en 3 parcours : le parcours A (20 minutes) descend la première partie de la rivière entre le Pont Oyahana et le village de Nagatoro. L'arrêt se fait au niveau des célèbres rochers Iwadatami, couches de roches et de schistes qui se sont superposées au fil du temps. Le parcours B (20 minutes) part lui de cet endroit et descend jusqu'au pont Takasago en amont de la rivière. Le parcours C (40 minutes) comprend les parcours A et B.

Pour les parcours A ou C, après avoir pris son ticket, on emprunte une navette pour le pont Oyahana. Embarqué dans une barque en bois, on enfile un gilet de sauvetage. Les deux accompagnateurs, qui guident le bateau à l'aide de bambou, donnent quelques explications et nous voilà parti à l'assaut des rapides.

Les zones de rapides varient en fonction du niveau de l'eau. Une bâche en plastique épais vous permet de rester au sec. C'est très agréable de profiter du paysage en se laissant guider par le bateau.

Dans le cas des parcours B et C le retour au village se fait par navette.

Pour éviter toute déception, il est conseillé de réserver sa descente à l'avance sur le site internet ou par téléphone (réservation gratuite).

Pour information, certains jours la descente n'est pas possible, si les conditions météorologiques ne sont pas bonnes par exemple. Si vous avez un doute n'hésitez pas à téléphoner un peu avant votre passage à Nagatoro.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Marbach Hélène

Marbach Hélène @marbach.hélène

J'habite à Tokyo depuis août 2015 et souhaite faire découvrir mes coups de cœur au Japon, un peu en dehors des sentiers battus de cette ville incroyable. Et pourquoi pas conseiller ceux qui voyagent au Japon !En 2018, j'ai découvert l'île de Kyushu, pédalé sur les ponts de Shimanami Kaido et grimpé en haut du Mont Fuji. Au programme en 2019 ? Explorer le Tohoku et Hokkaido.Le Japon est propice aux superbes photos car ses paysages sont contrastés et sa lumière est très pure par exemple en automne et en hiver. Je ne pars plus sans mon Canon.Enfin, passionnée de trains et de transport, je veille toujours aux côtés pratiques des voyages.

Laissez un commentaire