Un Petit Tour en Haut du Mont Hodo

Un bon bol d'air à Nagatoro

Par Marbach Hélène   3 juin 2016

Nagatoro est une petite ville très nature de la préfecture de Saitama, dans le parc national Chichibu - Tama-Kai. Située à environ deux heures de route de Tokyo en voiture ou en train, elle est connue pour ses rochers Iwadatami au bord de la rivière Ara-kawa (couches de roches et de schistes en superposition) mais offre plusieurs autres visites : le sanctuaire Hodo que l'on rejoint en empruntant la rue principale depuis la gare dans le sens opposé à la route de la rivière, et l'ascension du Mont Hodo.

Pour gravir le Mont Hodo, qui s'élève à 497,1 mètres de haut, il y a deux possibilités. Les plus sportifs pourront monter à pied par un sentier qui grimpe à travers la colline à l'ombre de grands arbres (environ 50 minutes). Pour les autres un petit téléphérique permet de gravir en cinq minutes une partie du dénivelé pour 480 yens l'aller simple ou 820 yens l'aller-retour. Le départ s'effectue un peu au-dessus du sanctuaire et des parkings. Pour notre part, nous étions montés en téléphérique et redescendus à pied.

Une fois arrivé à la station haute du téléphérique, un petit tour d'une heure est possible. On peut rejoindre le sommet du Mont Hodo par un des sentiers et, selon la saison, les fleurs que l'on croise sont magnifiques (champ de pruniers, bosquets d'azalées...). En se retournant, la vue sur la vallée, les montagnes environnantes et la gorge de Nagatoro est splendide. Plusieurs bancs sont installés pour profiter du cadre et de ce beau paysage. On découvre aussi à quelques mètres du sommet, dans la forêt, un petit temple très sobre dépendant du sanctuaire Hodo. 

Si l'on monte par le chemin des pruniers, on peut redescendre, un peu après le sanctuaire, par le sentier des azalées ou par un escalier assez raide. On rejoint alors un chemin principal. Le départ pour le chemin de descente se situe non loin de là, vers la droite près d'un petit café - restaurant. Si au contraire on prend à gauche, on rejoint un petit parc animalier qui amusera les petits (lama, lapins, singes).

Pour ceux qui ont envie de prolonger la sortie et de faire une plus grande randonnée, il est possible au sommet de bifurquer vers un troisième sentier qui rejoint en une heure et demie la gare de Nogami (gare précédent Nagatoro le long de la ligne ferroviaire Chichibu).

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Marbach Hélène

Marbach Hélène @marbach.hélène

J'habite à Tokyo depuis août 2015 et souhaite faire découvrir mes coups de cœur au Japon, un peu en dehors des sentiers battus de cette ville incroyable. Et pourquoi pas conseiller ceux qui voyagent au Japon !En 2018, j'ai découvert l'île de Kyushu, pédalé sur les ponts de Shimanami Kaido et grimpé en haut du Mont Fuji. Au programme en 2019 ? Explorer le Tohoku et Hokkaido.Le Japon est propice aux superbes photos car ses paysages sont contrastés et sa lumière est très pure par exemple en automne et en hiver. Je ne pars plus sans mon Canon.Enfin, passionnée de trains et de transport, je veille toujours aux côtés pratiques des voyages.

Laissez un commentaire