Kazurabashi - Pont de Corde d'Iya

Pont historique dans la vallée luxuriante d'Iya

Sélection

Le Pont de Corde de Kazura (Kazurabashi) se trouve dans la région de la Vallée d'Iya, à Tokushima. Au coeur des montagnes, ce pont s'étend dans la partie la plus accessible de la Vallée d'Iya. Ainsi, de nombreux moyens permettent d'y accéder et il s'agit de loin de la zone d'Iya la plus visitée. A quelques pas de là, on trouve une abondance de petites boutiques, de restaurants, de stands de fruits régionaux, des glaciers, de sources thermales, d'hébergements, de sanitaires et de parking, entre autres.

Le pont s'étend sur 150 pieds (environ 46 mètres) au travers d'un ravin, et se trouve 45 pieds (environ 14 mètres) au-dessus d'une petite rivière. Il s'agit d'un des trois ponts de corde subsistant parmi la dizaine qui se trouvait autrefois dans la région de la Vallée d'Iya. Ces ponts permettaient le transport de personnes et de marchandises à travers les gorges et vallées, qui aurait été extrêmement chronophage autrement. La légende dit qu'ils étaient utilisés, et peut-être même construits à l'origine par les membres du clan de réfugiés Taira alors qu'ils fuyaient après leur défaite lors de l'affrontement de Yashima, au cours de la Guerre de Gempei. Ces ponts sont liés à de nombreuses histoires de la sorte. Certaines prétendent que les ponts ont été conçus et construits par Kobo Daishi, le fondateur de la secte bouddhiste de Shingon et du pèlerinage des 88 temples du Shikoku.

Les ponts de corde sont fait d'Actinidia argute, une plante grimpante originaire d'Asie de l'Est. Cette plante poussant en montagne produit un fruit, connu sous plusieurs appellations familières. J'ai vu ces fruits vendus sous le nom de "baies kiwi" (kiwaï). Les plantes en elles-mêmes peuvent pousser pour atteindre 20 pieds (6 mètres) de long en une seule saison, ce qui fait d'elles une bonne ressource matérielle pour les ponts de corde. Au Japon, cette manière de construire un pont a une longue histoire. Le pont est fait de plus de 5 tonnes de plantes d'Actinidia argute, qui sont remplacées tous les trois ans. La traversée du pont peut être un peu inquiétante puisque ce dernier ainsi que les espaces entre les planches de bois tanguent sous vos pas. Bien sûr, la traversée est sans danger et le fait que le tout tremble un peu ne fait que renforcer l'impression de vivre une aventure !

En bonus, une cascade appelée Cascade au Biwa se trouve à une courte distance à pied depuis le pont. On dit qu'elle a été nommée ainsi car les réfugiés de la Guerre de Gempei s'y sont arrêtés pour jouer du biwa (un long instrument à corde) tristement. Le passé de ces ponts de corde est tel que de nombreuses légendes folkloriques à leur sujet sont apparues au fil des siècles. Cette cascade est un bon endroit pour s'arrêter et se détendre, surtout au cours d'un été brûlant. La cascade fait face à un escalier menant à la rivière qui s'écoule sous le pont.

L'automne, moment où les feuillages commencent à changer de couleur, est la période la plus populaire pour se rendre au pont. Néanmoins, ce dernier reste une destination populaire tout au long de l'année et si vous souhaitez éviter la foule, il vaut mieux entamer le circuit le plus tôt possible dans la matinée.

Consultez un contenu similaire dans notre section Secrets de Setouchi, et visitez le site Internet Setouchi Finder pour davantage de contenu sur la région.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
JapanTravel Featured

A l'affiche sur Japan Travel

Advertising feature

Laissez un commentaire