Les 10 choses à voir à Tokushima

Les merveilles de Tokushima, dans l'est de Shikoku

Sélection 15 mars 2016

La préfecture de Tokushima se trouve dans l’est de Shikoku, la plus petite des principales îles japonaises. Elle ne fait pas partie des destinations les plus populaires des touristes, cependant ceux qui s’y rendent ne manquent pas de choses à faire, de sites à visiter ou de nourriture à goûter. Pour tous ceux qui recherchent une vraie expérience à la japonaise, alors Tokushima est l’endroit idéal.  

Voici une liste des 10 choses à ne pas rater à Tokushima (l’ordre importe peu)  

1. Awa Odori 

1

Il s’agit de la plus grande fête de rue du Japon qui a lieu tous les ans au mois d’août, avec plus d’un million de personnes y participant et dansant le Awa Dori. Ce festival datant de plus de 400 n’a rien à envier au carnaval de Rio, et tout le monde peut se joindre aux célébrations. En dehors des dates où les célébrations ont lieu ( du 12 au 15 août), le musée Awaodori Kaikan de Tokushima permet aux visiteurs de profiter quand même d’une expérience enrichissante.

2. Les Tourbillons de Naruto

2

Dans le détroit de Naruto qui se trouve entre Shikoku et les îles Awaji, une série de tourbillons de différentes tailles crée un paysage marin impressionnant. Le détroit fait partie des 3 zones ayant des courants marins les plus rapides au monde,ce qui a même valu au paysage sa propre représentation sur des anciennes gravures sur bois. Les bateaux touristiques permettent d’avoir un point de vue rapproché des tourbillons, qui généralement offrent le meilleur spectacle environ une heure avant la marée haute et la marée basse, ainsi que lors des nuits de pleine lune en automne et au printemps.

3. Les passerelles de la vallée d'Iya

3

Auparavant, le seul moyen de rejoindre les chemins de la valée isolée d’Iya, au sein de Tokushima, était d’utiliser ces passerelles. Au jour d’aujourd’hui il n’en reste plus que peu, dont la plus connue qui est Kazurabashi (le pont de vigne), qui se situe à proximité des gorges de Oboke. Vous pouvez tester votre audace en traversant la passerelle de 45 mètrs de long, où les espaces entre chacune des lattes de bois offre un point de vue sur le cours d’eau en dessous.

4. Le pèlerinage des 88 temples

4

La route du pèlerinage des 88 temples s’étend le long de la circonférence de l’île de Shikoku sur 1400 km. Les douze premiers temples se trouvent à Tokushima, en faisant donc le point de départ idéal pour les pèlerins visant à compléter le parcours. Ryozen-ji est le premier temple, datant du 8ème siècle. C’est ici que l’on peut rencontrer des henro (pèlerins) se regroupant au temple pour se procurer des bâtons de marche, chapeaux et robes blanches traditionnellement utilisés lors du pèlerinage.

5. Le village d'Ochiai

5

Au coeur de la vallée d’Iya se trouve le village étagé de Ochiai, avec ses maisons de fermes datant de plusieurs siècles qui grimpent sur les flancs de la montagne. Ce hameau datant de la fin de l’ère Edo présente un dénivelé de 390 mètres de hauteur entre sa base et son sommet. C’est dans ce village que se trouve le chaume de location connu sous le nom de “la Maison de la Flute” (en japonais, Chiiori) qui a été restoré et est géré par le fameux auteur et japanologue Alex Kerr.

6. La coloration Indigo au Ai-no-Yakata

6

La coloration indigo est un des métiers de l’artisanat traditionnel les plus réputés à Tokushima et cette culture du aizomi est est perpetrée à Ai-no-Yakata, un musée de l’artisanat interactif qui se trouve à Aizumi. Situé dans une ancienne villa d’un marchant d’indigo, ce musée relate l’histoire détaillée du métier dans la région ainsi que le processus complexe permettant d’obtenir ces produits ayant cette teinte bleue particulière. De plus, les visiteurs auront l’opportunité d’essayer de teindre leur propres tissus.

7. Les gorges de Oboke

7

Se frayant un chemin à travers les falaises abruptes de la partie occidentale de la vallée d’Iya, les gorges de Oboke sont reconnues pour les paysages magnifiques qu’elles offrent aux visiteurs. Les formations exceptionnelles de calcaire cristallin et de schistes sont observables depuis les chemins situés dans les hauteurs des gorges, ou bien lors de tours en bateau sur le fleuve Yoshino. De plus, des cerisiers en fleurs décorent le paysage lors du printemps, tandis qu’en automne les montagnes aux alentours sont teintée de rouge et d’or.

8. Awa Jurobe Yashiki

8

Awa Jurobe, l’ancienne villa d’un samourai de Tokushima ayant sacrifié sa vie pour préserver l’honneur de son mâitre, propose tous les jours des exhibitions de Awa ningyo, un spectacle de marionnettes considéré comme étant un héritage culturel intemporel. Le musée qui se situe à proximité propose une exposition présentant le processus de fabrication des marionnettes, ainsi que les outils utilisés lors de leur fabrication.

9. La vallée d'Iya

9

Grace à ses vallées en V et les rivières cristallines se frayant un chemin dans ses falaise, la vallée d’Iya mérite amplement son titre de monument naturel national. Le haut de ces falaises offrent des points de vue exceptionnels sur le paysage, dont le plus connu se trouve juste en dessous de l’hotel Iya Onsen, où se trouve une statue reproduisant le fameux Manneken Pis de Bruxelles, placée sur le pic. Cette statue représente l’audace des enfants qui autrefois se défiaent les uns les autres à uriner au-dessus de la falaise pour prouver leur courage.

10.Le boeuf, le porc et le poulet de Awa (Tokushima)

10a 10b 10c

Tokushima ne manque pas de bonne nourriture, mais les viandes provenant des élevages locaux se distinguent des autres. Le boeuf de Awa, de race noire, obtient régulièrement des appréciations la décrivant comme étant de première qualité (A et B sur l’échelle de notation de la qualité alimentaire). Le porc de race de Awa a été élevé sur plusieurs générations de façon à obtenir une saveur exquise grace à sa viande tendre et persillée. Le poulet de Awa (oniwatori), reconnaissable grace à ses traits bruns-rougeâtres, est à la fois une viande faible en matière grasse et ayant un bon niveau de umami (un goût riche et prononcé), en faisant un produit succulent. Le poulet élevé à Tokushima est un met qui est prisé dans tout le Japon.

Il est possible de se rendre à Tokushima via différents moyens de transport. Tout d’abord, il y a des trains partant de Okayama (à l’ouest de Osaka) qui relient Tokushima à l’île de Honshu, tandis que deux lignes de trains express la relient à l’aire de Kobe et à celle de Okayama. Un ferry partant du port de Wakayama permet aussi de s’y rendre. Pour les touristes arrivant en avion, deux aéroport se trouvent dans la préfecture de Tokushima, celui de Tokushima Awaodori qui se situe dans la ville de Tokushima et l’aéroport de Takamatsu, se trouvant dans la ville du même nom.

Pour plus d'informations:

Le site Officiel de la préfecture de Tokushima (en anglais)

La page Facebook officielle de la préfecture de Tokushima

JapanTravel Featured
JapanTravel Featured

Rejoignez la discussion

Laurine Thiodet il y a 2 ans
Un article très complet et très bien réalisé ! Merci (: