Village Miyama

Des fleurs, de l'air pur et des chaumières

Par Bonson Lam   

Miyama est un village caché derrière les montagnes, loin de la modernité de Kyoto Station. Bien qu'il soit facilement accessible depuis Kameoka ou Kyoto, c'est aussi un lieu que peu d'étrangers ou locaux ont foulé. La signification de Miyama est "belle montagne" en japonais. Les joies dans cet endroit sont multiples. L'air pur et le sentiment unique qui vous habite lors de votre première visite ici donne envie de courir dans les alpages et de chanter à tue-tête comme dans La Mélodie du Bonheur.

Les maisons au toit de chaume construites d'après le style gassho zukuri ou « structure aux mains jointes » donnent au village une dimension féerique, tandis que sa communauté rurale composée d'artisans et de fermiers lui confère un air d'authenticité. Malgré la ressemblance de cet endroit avec le village de Shirakawa-go inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO dans la préfecture de Gifu, c'est le genre de visite à ne pas manquer.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Celine Villeneuve

Celine Villeneuve @celine.villeneuve

Depuis ma foudroyante rencontre il y a dix ans avec l'élégance japonaise (Femme se poudrant le cou d'Utamaro), ma soif de découvrir et comprendre chaque aspect de cette culture énigmatique ne se tarie pas. Mes études de japonais et mon séjour d’un an en tant que rédactrice web dans l’Archipel n’ont fait qu’accroître mon intérêt pour ce pays magnifique. Je suis ravie de pouvoir partager ici mes quelques expériences mais plus encore, de découvrir les vôtres !

Article original par Bonson Lam