Voir Rouge

La signification du rouge dans la religion japonaise

Rouge. Lorsque l'on visite des sites religieux japonais, une partie de l'expérience est teintée de rouge. Du rouge des écharpes et bavoirs portés par les statues religieuses aux impressionnants torii vermillons, cette couleur est partout. Mais qu'elle est exactement la signification du rouge dans la foi japonaise ?

Il est peu probable que son origine se trouve exclusivement dans la religion elle-même, étant donné que les deux religions dominantes du Japon - le shinto et le bouddhisme - utilisent cette couleur à des fins similaires.

Selon une croyance populaire traditionnelle japonaise, le rouge aurait le pouvoir d'éloigner démons et maladies et est devenu un symbole de défense et de guérison. Cette croyance a certainement contribué à façonner les représentations dans les deux religions.

Dans le bouddhisme japonais, il en résulte des divinités de guérison et de défense telles que Binzuru et Jizo Bosatsu désormais associés au rouge. Il en va de même pour le shinto. Les sanctuaires shinto sont parfois flanqués de statues de Kitsune, la divinité du renard capable de repousser le kimon (la "porte du démon" par laquelle les maux entrent). Et ils arrivent que ces statues de Kitsune portent des bavoirs rouges. Donc, la prochaine fois que vous verrez du rouge dans un site religieux japonais, vous saurez que vous êtes en sécurité.

9
0