Vivez la culture des plongeurs de Toba

Les plongeuseus Ama, perles, sources chaudes, sanctuaires Shinto et fruits de mer

Par Cathy Cawood   19 déc. 2018

Rencontrez les femmes plongeuses dans l’ama hut de Osatsu Kamado à Toba et découvrez cette culture fascinante qui entoure cette région côtière. Dégustez des mets fraîchement pêchés et visitez l’île de Mikimoto Pearl et le sanctuaire Ise Jingu d’un seul coup.

Toba se trouve sur le bord supérieur de la péninsule de Shima qui se courbe vers l’océan tel un poisson hameçonné par la côte de la préfecture de Mie. La région de Toba fait face à la baie d’Ise-Shima ainsi que l’océan Pacifique, et une grande part de Toba se situe dans le parc National d’Ise-Shima qui protège tout le littoral, les collines boisées et montagnes. Les terres qui longent la côte sont fracturées en plusieurs baies et criques et la mer est constellée de diverses petites îles. Une vue sublime sur l’océan, une nature luxuriante et de délicieux fruits de mer attirent les touristes du monde entier. Cette région est le berceau de nombreuses ama au Japon, les plongeuses en apnée. Les sources chaudes naturelles sont dans plusieurs hôtels ryokan de luxe qui représentent l’ultime hôtel japonais pour un séjour. Toba est également le premier endroit au monde où les perles ont été cultivées avec succès.

Chez les Ama
Chez les Ama

L’environnement de Toba

Les criques en forme de branches aux alentours de Toba sont connues comme des rias. Les côtes en rias sont formées quand des vallées avec une rivière sont submergées soit par l’élévation du niveau de la mer soit quand la terre s’enfonce à cause des mouvements des plaques tectoniques. Le sable riche en minéraux est transporté par les rivières depuis les montagnes jusqu’aux baies abritées. Ainsi, ce petit coin de l’océan est extrêmement fertile et grouille de vies sous-marines. Des forêts luxuriantes d’algues couvrent le fond de l’océan, berceau de nombreuses créatures marines.

La nature
La nature

Merveilleux fruits de mer

De nombreuses personnes apprécient l’abondance des fruits de mer ici depuis l’aube de l’histoire japonaise. Le délicieux homard épineux (écrevisse) est une des spécialités locales que les mangeurs de fruits de mer adorent. Ormeau, huîtres, coquilles Saint-Jacque, escargots, oursins et autres coquillages sont également très appréciés. Bien évidemment, il vous est possible de déguster des sashimis frais dans les restaurants et ryokans de Toba. Sur la plus grosse île, Toshijima, vous pouvez observer de nombreux filets de pêche sur des plateaux en train de sécher au soleil. Les légumes de la mer sont aussi présents avec notamment le wakame.

Une communauté de pêche

Depuis des siècles, la zone d’Ise-Shima-Toba a fourni les meilleurs fruits de mer aux prêtres Shinto du sanctuaire Ise. Il s’agit là d’un commerce florissant avec beaucoup d’aquaculture. Une balade autour des quais vous permettra de voir les filets de pêche, des piles de bac à poulpes et autres équipements de pêche. Sur l’eau, vous pouvez voir de nombreux radeaux avec des huîtres pour la production de perle. Environ 750 plongeuses ama plongent pour les fruits de mer et les huîtres perlières dans la région de Toba et cela représente environ la moitié des plongeuses ama de tout le Japon.

Chez les Ama
Chez les Ama

À voir et à faire à Toba

Sanctuaire Ise Jingu

L’impressionnant sanctuaire Ise Jingu est l’un des plus célèbres sanctuaires sacrés Shinto. Il s’agit en fait d’un complexe qui rassemble plusieurs sanctuaires et il est dédié à Amaterasu-Omikami et Toyouke-Omikami. Le grand prêtre et grande prêtresse du sanctuaire Ise Jingu doivent être des membres de la famille impériale japonaise.

Sanctuaire Ishigami San
Sanctuaire Ishigami San

L’île aux perles Mikimoto

Kokichi Mikimoto a été le premier à inventer le processus de culture des perles à Toba. Sur l’île aux Perles Mikimoto, découvrez toute l’histoire du processus de la culture des perles au musée et profitez d’une exposition de bijoux en perles antiques et vous pourrez même observer les plongeuses ama en action.

Ishigami-san le sanctuaire des femmes

Depuis des siècles, les plongeuses ama ont prié pour obtenir la protection mais également la chance au sanctuaire Ishigami-san dans la petite zone balnéaire de Osatsu. Ishigami-san est dédié à Tamayori-hime Mikoto qui protège les femmes. Les femmes viennent de tout le Japon ici et apparemment, Tamayori-hime Mikoto exaucera un vœu de chaque femme qui viendra prier au sanctuaire ! Vous pouvez aussi acheter des omamori (amulettes de chance) avec les symboles de Doman Seman associés aux plongeuses ama.

Deux festivals et un marathon

Trois événements spéciaux attirent les visiteurs à Osatsu tous les ans. Le marathon féminin de Ishigami-san est tenu tous les ans au mois de Février. Cette course de 10 kilomètres sur le long de la côte de Toba a commencé depuis que la marathonienne Mizuki Noguchi a remporté la médaille d’or en 2004 pendant les Jeux Olympiques d’Athènes après avoir prié au sanctuaire Ishigami-san et en emportant avec elle une amulette de chance de Ishigami-san.

Le festival de printemps de Ishigami a lieu le 7 Mai quand les plongeuses ama et la communauté prient pour une bonne saison de pêche. Pendant cette journée, les hommes expriment leur gratitude envers les femmes en cuisinant et en faisant les corvées ménagères.

Le festival de la baleine de Ousatsu Tenno a lieu le 14 Juillet. Selon la légende locale, Kannon, déesse de la clémence, a été observée montant une baleine, ainsi ce festival a pour but de prier pour la sécurité de l’océan et pour une bonne pêche. Un sanctuaire transportable en forme de baleine est transporté dans les rues, ensuite, les plongeuses ama l’emportent vers l’océan où il est accroché à un bâteau. Des feux d’artifices sont alors tirés dans la nuit.

Participez à la culture des amas

L’une des activités les plus intéressantes qui est offerte par Toba est la visite de l’ama hut. La communauté des ama est un groupe fermé avec des traditions et une culture unique et fascinante mais qui dispose de certaines règles. Une de leurs coutumes est de maintenir une amagoya ou ama hut où elles se rassemblent pour se détendre et passer du temps ensemble après la plongée.

Chez les Ama
Chez les Ama

Osatsu Kamado est l’une de ces ama huts et vous pouvez vous organiser pour rencontrer les plongeuses en personne. Elles vous expliqueront leurs coutumes, vous raconteront des histoires et elles ont un tas d’histoires fascinantes à raconter, elles vous montreront aussi leurs équipements. Vous aurez aussi la chance de pouvoir enfiler leur tenue traditionnelle de plongée et prendre des photos avec une véritable plongeuse ama.

Cette activité prend environ une heure et coûte ¥3,500 par personne. Vous pouvez choisir le moment qui vous convient entre 11:30 jusqu’à 14:00. Un délicieux déjeuner avec des fruits de mer grillés et fraîchement pêchés par les plongeuses vous sera offert. Le déjeuner inclut des escargots, des palourdes, des coquilles Saint-Jacques, du mochi (pâte de riz), du maquereau séché, de l’algue arame en accompagnement ainsi que du riz à l’oursin. Si vous le souhaitez, vous pouvez déguster le homard d’Ise (écrevisse) ainsi que de l’ormeau pour un tarif supplémentaire entre ¥2,500 - ¥3,000. Il existe également un menu enfant sans coquillages pour ¥1,000.

Il y a également une alternative à 10:00 et à 15:00 pour ¥2,000 par personne. Un goûter avec thé vert, mochi grillé (pâte de riz) et coquillages sera servi.

Comment réserver mon activité en Ama Hut

Pour réserver et obtenir les informations d’accessibilité visitez le site d'Ōsatsu Kamado (Anglais, Chinois et Japonais). Les réservations doivent être effectuées avant 17:00 le jour précédant l’activité.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

212
0
Charlie Hua

Charlie Hua @charlie.hua

I was born in Beijing and raised in Hong Kong, now I am studying Chinese and Bilingual Studies in the Hong Kong Polytechnic University.Travelling has always been my hobby and passion. Although I am a broke college student, I still try to travel aboard at least once a year. Comparing to Hong Kong, a huge concrete forest that I am living in, I prefer nature, fresh air and clear water. I have travelled to Japan four times, I have been to most of the major cities in Japan, but I prefer the heritages and forests in Kyoto, the fields of white in Hokkaido, and the sunny beaches in Okinawa.I am also a shooting athlete in Hong Kong. Since I started in late 2016, I have represented Hong Kong in international competitions several times. I have won a bronze medal in the Southeast Asia Shooting Championship in 2017, and around 11 gold medals in Hong Kong Open Championships. I speak fluent English and Chinese, including Mandarin and Cantonese. I have an intermediate level in Spanish, and I also speak a little bit of Japanese and German.Please contact me at charlie@japantravel.com , I will be happy to help out.

Article original par Cathy Cawood

Laissez un commentaire