Le Sanctuaire Udo-Jingû

Visite d'un "sanctuaire-grotte" entre terre et mer

Par Marbach Hélène   19 mai 2016

En quittant Aoshima et son magnifique sanctuaire au bord de la mer en direction de Nichinan, nous avons fait un arrêt au sanctuaire Udo-Jingû, dédié à Yamasachihiko, le père de l'empereur Jinmu.

En suivant les indications depuis la route principale, on rejoint un grand parking. Quelques minutes de marche sont alors nécessaires : on gravit tout d'abord des escaliers puis on traverse un tunnel creusé dans la colline. A la sortie du tunnel, on arrive dans ce qui pourrait ressembler à un village avec quelques commerces, mais on rejoint vite le site en redescendant la porte d'entrée principale du sanctuaire. Plusieurs autres visiteurs avaient réussi à atteindre directement la porte d'entrée principale, probablement en continuant la route sans tourner vers le premier parking et en se garant dans un deuxième espace de stationnement. Il est également possible de rejoindre ce lieu en bus depuis Aoshima ou Miyazaki (l'arrêt est alors sur la route principale).

L'entrée du sanctuaire Udo-Jingû est très animée. Mais au fur et à mesure que l'on chemine vers la grotte, l'ambiance devient plus calme. Le sentier, en balcon au-dessus de l'eau bleue turquoise, offre une vue magnifique sur les rochers façonnés par la mer. La végétation subtropicale est de la partie pour composer ce tableau grandiose.

On arrive enfin à un escalier qui descend vers la grotte. Le rituel ici consiste à se procurer pour 100 yens 5 undama (petites boules d'argiles), à faire un vœu, puis à jeter cette boule en visant un cercle fait avec une corde posée sur un rocher en forme de tortue. Un panneau indique que le protocole à respecter est le suivant : lancer de la main gauche pour les hommes et lancer de la main droite pour les femmes. Quand au thème du vœu, il est en général en lien avec le mariage, le couple ou l'arrivée d'un nouvel enfant.

Dans la grotte, on aperçoit alors dans la semi obscurité le bâtiment principal. 

En remontant l'escalier, juste avant la sortie, il est possible de prolonger la promenade et de profiter du site en empruntant le sentier qui monte dans la colline. Il amène alors dans une autre grotte sanctuaire.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Marbach Hélène

Marbach Hélène @marbach.hélène

J'habite à Tokyo depuis août 2015 et souhaite faire découvrir mes coups de cœur au Japon, un peu en dehors des sentiers battus de cette ville incroyable. Et pourquoi pas conseiller ceux qui voyagent au Japon !En 2018, j'ai découvert l'île de Kyushu, pédalé sur les ponts de Shimanami Kaido et grimpé en haut du Mont Fuji. Au programme en 2019 ? Explorer le Tohoku et Hokkaido.Le Japon est propice aux superbes photos car ses paysages sont contrastés et sa lumière est très pure par exemple en automne et en hiver. Je ne pars plus sans mon Canon.Enfin, passionnée de trains et de transport, je veille toujours aux côtés pratiques des voyages.

Laissez un commentaire