Lieux Méconnus du Nakasendô

Grand jardin sec zen & station de la vallée de Kiso

Par Akira Matsuo   11 mai 2017

De nos jours, parcourir l'ancienne route Nakasendô depuis Tsumago, Magome et Narai est devenue une activité populaire parmi les visiteurs étrangers, mais ces endroits sont par conséquent pris d'assaut, surtout au début du mois de mai pendant la Golden Week.

J'ai visité le temple Kozen-ji et la région Uenodan de la station Kiso-Fukushima (non pas dans la préfecture de Fukushima mais dans la préfecture de Nagano) afin de découvrir des lieux moins connus de cette destination. Ces endroits sont accessibles par le train (comptez respectivement 10 et 20 minutes de marche depuis la station Kiso-Fukushima).

Le jardin sec japonais du temple Kozen-ji est le plus grand jardin du genre de l'Asie de l'Est, et j'ai été impressionné par la manière dont est utilisée la généreuse nature de Kiso pour la réalisation de ce "paysage emprunté".

Il est dit que ce jardin représente les montagnes dans une mer de nuages ou dans le cosmos, mais il me donnait plutôt le sentiment de représenter le monde intérieur de l'humanité. 

Uenodan est plus petit que Tsumago et Narai, mais l'endroit n'en demeure pas moins historique et charmant. 

J'ai également pu visiter les gorges Atera, qui sont célèbres pour leur eau claire d'un vert émeraude et la forêt de cyprès hinoki. Il y a aussi un sentier balisé (accès : une heure et vingt minutes à pied de la gare de Nojiri) que je vous recommande également de visiter.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Celine Villeneuve

Celine Villeneuve @Celine Villeneuve

Depuis ma foudroyante rencontre il y a dix ans avec l'élégance japonaise (Femme se poudrant le cou d'Utamaro), ma soif de découvrir et comprendre chaque aspect de cette culture énigmatique ne se tarie pas. Mes études de japonais et mon séjour d’un an en tant que rédactrice web dans l’Archipel n’ont fait qu’accroître mon intérêt pour ce pays magnifique. Je suis ravie de pouvoir partager ici mes quelques expériences mais plus encore, de découvrir les vôtres !

Article original par Akira Matsuo