Promenade gastronomique à Iwamuro

Balade, nourriture et histoire à Iwamuro Onsen

Par Dorian Libet Descorne   22 oct. 2018

Quoi de mieux qu'un dimanche passé à se balader dans une jolie petite ville du Japon ? Rajoutez-y une dégustation de la gastronomie locale, et un passage dans un onsen, et vous obtenez le dimanche parfait.

Iwamuro Onsen est un village de la préfecture de Niigata dont la spécialité est, comme son nom l'indique, les onsens. Les onsens (温泉) sont des bains thermaux typiques au Japon, et sont généralement composés de bains chauds (ou froids) d'eau de source thermale. Iwamuro Onsen est donc une station thermale, entre la montagne et la mer, car bordée à la fois par le mont Yahiko et la Mer du Japon. C'est donc dans ce cadre bucolique que je me rends un dimanche d'octobre, afin de participer à un événement mêlant marche et gastronomie dans les alentours du village, organisé par les gens du coin.

Nous partons donc du point de départ vers 10 heures du matin, avec un guide qui nous accompagnera au cours de la journée. Notre premier stop se situe au niveau d'un petit sanctuaire, à l'intérieur duquel on peut voir des sculptures d’oies au milieu d’un petit bain d’eau de source. Notre guide nous explique qu’un habitant du village a un jour rêvé que des oies venaient se soigner dans un bain dans le village. Après plusieurs rêves, il aperçoit effectivement des oies dans un bain du village. À la suite de cela, il devient persuadé que ce village a une eau de source aux pouvoirs de guérison, et avec cette réputation nait la station thermale d’Iwamuro Onsen. Après cette première étape nous dépassons tranquillement les limites du village, et entrons dans une forêt de cèdres. S’y tient le premier stand gastronomique de la journée, et on nous sert de délicieuses tempura de légumes locaux, accompagnés de fleurs comestibles.

Notre périple continue, et nous passons devant des temples, des statues et autres sites traditionnels, dont notre guide nous conte l’histoire à chaque fois. Durant l’ère Edo (1603 – 1868), Iwamuro Onsen était une destination sur le chemin d’une des cinq grandes routes commerciales à l’époque. L’économie y était donc développée, et les différents sites religieux sont témoins de l’activité de l’époque.

Nous arrivons ensuite à une brasserie de saké, que nous pouvons visiter, et nous pouvons goûter le saké local, évidemment délicieux. Après ce court interlude, nous repartons vers le village, qui renferme aussi quelques traces de sa prospérité passée. Le village est aujourd’hui composé en grande partie de nombreux établissements thermaux, mais aussi de Ryokan (hôtels traditionnels) ayant conservés leur âme d’antan. Au détour d’une rue on peut apercevoir l’ancien bureau de la corporation des Geisha d’Iwamuro Onsen. Les « Geigi » comme on les appelle ici, étaient au nombre de 300 au début du 20e siècle, et ont aujourd’hui disparu du village. Les seules « Geigi » de la région ayant migrées à Niigata, dans le quartier de Furumachi.

Après un court stop dans un célèbre ryokan pour goûter une bière de riz locale, nous marchons tranquillement vers le point d’arrivée de la promenade. On nous y remet un ticket « entrée gratuite » pour un onsen du village, et je me dirige vers un des onsen ayant des bains extérieurs, afin de profiter des derniers rayons du soleil de ce beau dimanche d’octobre, avec vue sur la montagne.

Se rendre ici

Iwamuro Onsen se trouve dans la préfecture de Niigata, au bord de la Mer du Japon

Photographié par Dorian Libet Descorne
Membre de JapanTravel