Niigata, capitale de la préfecture de Niigata, est située au bord de la mer du Japon et représente souvent la première étape des visiteurs de la préfecture, célèbre pour sa production traditionnelle de saké et de riz. Grâce à un environnement naturel et à un climat adapté, Niigata est devenue un puissant centre agricole et a acquis à travers l’histoire une réputation méritée pour ses récoltes abondantes ; il y a environ 150 ans, elle était l’une des régions les plus peuplées du Japon.

Au cours de la période Edo, Niigata s’est positionnée comme l’une des principales villes portuaires du Japon, favorisant les échanges entre Hokkaido au nord et la mer intérieure de Seto et les régions de Kyoto et d’Osaka au sud. Ces échanges commerciaux ont permis la transmission d’une grande variété d’ingrédients, objets et techniques de chaques régions à Niigata, contribuant à l’épanouissement de la culture gastronomique locale.

Avec un tel héritage, la ville de Niigata est souvent vue comme le centre de l’effervescence gastronomique de la région, mais elle propose également de nombreuses attractions culturelles. Voici quelques idées pour les visiteurs qui chercheraient que faire (ou que manger) à Niigata.

Ponshukan

 (Photo: Niigata City)
(Photo: Niigata City)

Niigata peut s’enorgueillir de nombreuses spécialités, mais les plus notables sont son riz et son saké. Ponshukan, situé dans la gare de Niigata, propose plus de 90 marques de saké de la préfecture à tester dans un distributeur automatique. Pour 500 yens, on a un verre de dégustation et 5 jetons, qui permettent de déguster cinq verres de saké. En plus du saké, on peut y goûter de nombreux produits alimentaires locaux, comme des sauces soja, des biscuits de riz, et des sucreries. Vous pouvez également déguster la plupart de ces aliments sur place. N’oubliez pas de faire le détour lorsque vous arrivez ou partez de Niigata !

Villa d’été de la famille Saito

 (Photo: Niigata City)
(Photo: Niigata City)

Construite en 1918 par un riche marchand, Kijuro Saito IV, comme résidence d’été pour sa famille, l’ancienne villa Saito est désormais un bâtiment classé au patrimoine culturel, considérée comme l’une des maisons à jardin les plus splendides de Niigata. La maison est composée de 11 pièces, qui ont chacune un caractère et une décoration propres. Les jardins sont conçus avec une esthétique différente selon les zones, et les visiteurs peuvent donc passer dans des scènes qui évoluent au fil de leurs déambulations et des saisons. La maison et le jardin ont été conçus selon un concept d’unité, et l’absence de frontière entre intérieur et extérieur crée une harmonie remarquable.

Musée de la Culture du Nord

 (Photo: Niigata City)
(Photo: Niigata City)

L’ancienne résidence de la famille Ito, propriétaires et marchands prospères, abrite désormais un musée qui recueille les collections d’arts et les documents de la famille sur huit générations, et expose une partie des 6 000 articles. Les éléments les plus marquants sont en réalité la maison et les jardins, terminés en 1889. La maison en bois de style traditionnel japonais est construite sur un terrain de 29 100 mètres carrés, comporte 65 pièces et des jardins paysagers magnifiques tout au long de l’année. Les visiteurs peuvent déjeuner dans l’un des deux restaurants, et il existe même une auberge sur le site pour ceux qui souhaitent expérimenter plus en profondeur la culture et l’histoire de la résidence Ito.

Pia Bandai

 (Photo: Niigata City)
(Photo: Niigata City)

Située à proximité du pont Bandai, Pia Bandai (Pia en japonais) est un rêve pour les gourmets. On y trouve les plus frais des fruits de mer, des produits locaux, et un espace dédié à la grande spécialité de Niigata, le riz. On peut également y déguster des ramens ou des sushis, entre autres, dans les cafés et restaurants du coin, tout cela en restant immergé dans l’ambiance 100% locale du marché de poisson. Cela vaut le coup d’y venir le matin, pour voir le marché en action. N’oubliez pas d’y faire provision de souvenirs !