Musée National d'Ethnologie à Osaka

La riche collection du Minpaku

Par Fanny Marechal   17 juin 2015

Fondé en 1974, et ouvert au public trois ans plus tard, le Musée National d'Ethnologie - ou Minpaku - se situe au nord de la ville d'Osaka, perdu au milieu de l'immense parc des expositions Banpaku Koen. Seul musée en son genre, il abrite une collection très variée d'objets issus des différents continents, et la richesse de sa collection en fait un des musées les plus intéressants du Japon. 

Dans un bâtiment au style bien marqué des années 70, le Musée propose de faire découvrir au public l'héritage culturel de l'Humanité en plusieurs parties, dédiées à l'Océanie, les Amériques, l'Europe, l'Afrique, le Moyen-Orient, et les différentes régions d'Asie. La collection permanente dispose d'une quantité innombrable d'objets divers et variés, décrivant le quotidien des habitants de chaque région du Monde. Des outils de pêche utilisés par les marins papous, aux costumes de mariage indien, en passant par les cerfs-volants chinois ou les mikoshi japonais, le visiteur se retrouve plongé dans un tout autre univers. Voyant les choses en grand, et dans un souci pédagogique certain, la collection du Minpaku comporte même une reconstitution grandeur nature d'un salon de coiffure africain, un tuk-tuk indien, ainsi qu'un jeepney, transport en commun typique des Philippines. Tout y est, rien ne manque, et de nombreuses vidéos, telles que des projections de spectacles de marionnettes indonésiennes, viennent ajouter à l'ensemble de la collection un brin d'interactivité et de dynamisme. Un département spécialement consacré au langage, ainsi qu'une salle consacrée aux instruments de musique, font également partie des sections les plus dynamiques du Musée. Les explications en anglais viennent parfois à manquer sur les panneaux, mais des audioguides sont mis à disposition des visiteurs qui le souhaitent à l'accueil.

Si l'on vient au Musée pour admirer la richesse des collections présentées, Minpaku est avant tout un centre de recherche, dédié à l'Ethnologie et ses disciplines annexes. Afin de communiquer au mieux sur les activités de l'Institut, un espace "découverte" a été spécialement aménagé pour les visiteurs, qui peuvent profiter d'une bibliothèque publique aux ouvrages variés, ainsi que d'une vidéothèque, dont les documentaires peuvent être visionnés en libre-service dans des sortes de capsules privatives. Un espace met également à disposition plusieurs objets originaux semblables à ceux présentés au sein des collections du Musée, et que les visiteurs peuvent manipuler librement. 

Malgré son aspect un peu vétuste, le Musée National d'Ethnologie mérite le déplacement, ne serait-ce que pour le cadre environnant. Si la statue géante de la Sun Tower postée à l'entrée du Banpaku Koen peut en dérouter certains, la visite du Musée peut être également l'occasion d'une balade agréable. Banpaku Koen reste avant tout un parc d'expositions, mais profiter d'un moment de calme au sein d'un espace aéré et boisé, loin des foules de Dotonbori ou de Namba, pourra toujours en ravir quelques-uns, notamment lors de la saison des cerisiers en fleurs. 

Écrit par Fanny Marechal
Membre de JapanTravel

Laissez un commentaire