Une Heure à Shibuya

Un court passage dans le célèbre quartier de Tokyo

Par Jillian Engelhard Fosten   

Après avoir passé 12h dans l'avion, je ne souhaitais qu'une chose ; trouver mon hôtel et me coucher. Cependant, une fois arrivé dans le centre de Tokyo, j'étais soudainement très excitée à l'idée d'être ici! J'ai donc voulu malgré tout réaliser quelques plaisirs simples: avoir un aperçu de la ville et manger des sushis! Je me sentais mal de me trouver à seulement quelques mètres d'endroits uniques et époustouflants sans même aller les voir. Avec seulement quelques heures devant moi avant de m’effondrer de fatigue, je me suis rendue au Shibuya Crossing.

Le Shibuya Crossing est constamment noir de monde, cependant il reste très propre et organisé: une caractéristique qui incarne bien souvent Tokyo. Après avoir marché autour de cette zone, j'ai demandé aux passants des conseils sur un endroit où me restaurer. Ils m'ont recommandé Katu Midori. Katu Midori fait partie de la chaîne Umegaoka Sushi No Midori. Toutefois, Katu Midori reste une option moins cher pour une excellente qualité. Vous pouvez savourer un repas délicieux pour ¥600. Katu Midori se situe au 8ème étage du Seibu Department Store. Seibu se situe juste derrière le Starbucks du Shibuya Crossing. Attendez-vous peut-être à faire longtemps la queue pendant les heures d'affluences. Pour ma part, je suis arrivée vers 19h et j'ai tout de même pu être servi dans les 10 minutes!

Le quartier de Shibuya est superbe, peu importe l'heure. Si vous êtes à la recherche de divertissements, Shibuya et ses alentours conviendront à merveille! Prenez quelques photos, testez la nourriture locale et faites des emplettes dans l'une des nombreuses fantastiques boutiques de souvenirs.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Celine Villeneuve

Celine Villeneuve @celine.villeneuve

Depuis ma foudroyante rencontre il y a dix ans avec l'élégance japonaise (Femme se poudrant le cou d'Utamaro), ma soif de découvrir et comprendre chaque aspect de cette culture énigmatique ne se tarie pas. Mes études de japonais et mon séjour d’un an en tant que rédactrice web dans l’Archipel n’ont fait qu’accroître mon intérêt pour ce pays magnifique. Je suis ravie de pouvoir partager ici mes quelques expériences mais plus encore, de découvrir les vôtres !

Article original par Jillian Engelhard Fosten

Laissez un commentaire