Tokyo de Nuit

La ville qui ne dort jamais

Par Eva Hulot   

Tokyo, la plus grande mégalopole du monde. D'aussi loin que l'on puisse jeter son regard, Tokyo semble sans fin. Ses rues s'écoulent telles des cours d'eau jusqu'à la mer. Cet océan de béton, avec ses buildings qui surgissent comme des vagues, se teinte de mille feux la nuit tombée. Le sommeil ne semble pas vouloir gagner la ville qui déverse ses flots lumineux dans le ciel jusqu'à en effacer la lumière des étoiles.

Jusque très tard, la vie palpite de Minato à Hachiôji. Karaoke, restaurants, izakaya, manga kissa... Le monde de la nuit est peuplé de divertissements, de vues magnifiques, de silhouettes de passants qui s'enivrent du moment présent avant de reprendre, le petit matin venu, le chemin du travail ou l'école.

Aux premières lueurs du jour, une étrange armée toute vêtue de noir s'entasse dans les wagons des trains avant de se répandre dans les rues. Epaule contre épaule, le regard rivé sur leur téléphone, ceux qui riaient aux éclats quelques heures plus tôt s'apprêtent à affronter une autre frénésie, celle du jour

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Eva Hulot

Eva Hulot @eva.hulot

Originaire de Lorraine, j'ai troqué la mirabelle contre l'umeboshi. Absorbée par une carrière certes enrichissante mais chronophage, j'ai fait la connaissance d'un japonais qui m'a donné envie de rêver de nouveau et de voyager. Quelques mois plus tard, je posais mes valises au Japon où je vis maintenant depuis bientôt deux ans. Depuis, je partage mon temps entre les excursions et mon métier de rédactrice web. Je souhaite faire partager au travers de mes articles un peu de ce quotidien si enrichissant et surprenant à la fois. N'hésitez pas à me contacter. Je serais ravie de pouvoir échanger avec vous!