Tokyo-Narita en Bus pour 900 Yens

Une nouvelle navette pour rejoindre l'aéroport de Narita

Par Michelle Madden   

Rejoindre Narita depuis Tokyo n’est pas toujours des plus agréables, et il en est évidemment de même pour le trajet inverse. L’aéroport est à Chiba, en dehors de Tokyo, et vous devrez compter environ 90 minutes pour vous y rendre. Si votre avion est à destination de Tokyo, vous atterrirez soit à l’aéroport de Narita, soit à l’aéroport de Haneda.

En réservant mon vol pour Tokyo, j’ai opté pour Narita pour une raison toute simple: le billet d'avion était moins cher. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour rejoindre Tokyo depuis l’aéroport et vice versa. Les tarifs varient, sachant qu’aucune solution n’est disponible vingt-quatre heures sur vingt-quatre, en dehors du taxi qui reste hors de prix. Si votre avion décolle à une heure convenable, le train peut être une solution pratique et raisonnable au niveau du prix. Néanmoins, les choses se compliquent légèrement si vous devez embarquer très tôt le matin. Mais rassurez-vous, une nouvelle alternative très pratique a été mise en place : le Tokyo Shuttle Bus. Cette navette circule entre la gare de Tokyo (Tokyo Station) et l’aéroport de Narita.

Il y a quelques mois de ça, j’avais réservé un billet à bas prix auprès d’une compagnie aérienne low cost pour un vol intérieur au Japon. Mais le problème avec les vols les moins chers, c’est qu’ils partent en général très tôt le matin. En tout cas, suffisamment tôt pour qu’aucun train ne puisse vous emmener à l’aéroport et vous y déposer à l’heure. Après avoir stressé pour savoir comment j’allais bien pouvoir prendre mon avion, j’ai cherché la meilleure solution et je suis tombée sur le Tokyo Shuttle Bus.

La navette part en face de la gare de Tokyo. Le plus simple pour trouver l’arrêt de bus est de prendre la sortie Yaesu (sortie sud). Une fois sorti de la gare, traversez la route et tournez à gauche. Continuez tout droit sur 100 à 150m pour atteindre l’arrêt de bus. Le premier bus de nuit part à 1h30 du matin, le deuxième à 2h. Je suis arrivée juste avant 1h30 et il y avait déjà beaucoup de monde. J’ai rejoint la longue file d’attente et tous ces gens qui espéraient bien pouvoir prendre place à bord du bus. Nous avons ensuite été séparés en deux files : une pour les gens qui avaient réservés leur place, l’autre pour ceux qui n’avaient pas de réservation. Les personnes disposant d’un billet ont alors pris place à bord du bus. Est ensuite venue l’heure de calculer le nombre de places restantes... Mauvaise nouvelle, j’étais arrivée trop tard pour avoir une place. Heureusement, je n’avais qu’une demi-heure d’attente jusqu’au prochain bus.

Si vous n’avez pas réservé votre place, le tarif à bord est de 1500¥ (pour le bus de nuit), mais si vous réservez votre billet à l’avance, il vous en coûtera seulement 900¥. Le prochain bus est à 2h du matin, le suivant à 4h30. Je crois qu’après cela un bus circule grosso modo toutes les heures. Ces navettes peuvent être d’une grande utilité si, comme moi, vous avez raté le dernier train pour Narita. Vous pouvez réserver vos places en lignes, mais attention le site internet est entièrement en japonais. Si cela vous pose problème, vous pouvez toujours tenter votre chance avec Google Trad ou essayer d’aller vous renseigner directement à la gare routière. Quoi qu’il en soit, le Tokyo Shuttle Bus reste un excellent choix.

Se rendre ici

The bus departs across from Tokyo Station and you will find the bus stop outside of the Yaesu south exit. Once you exit the station cross the road and turn left. You have to walk about two or three blocks before you get to the stop.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Julian Bohler

Julian Bohler @julian.bohler

Born in France, I was twenty years old when, passing by a local bookstore, a book about Japanese characters caught my attention. This was my first encounter with Japan, and one that would change my life in many ways. Earning a degree in Japanese Studies with a major in Japanese religions and folklore, I have studied for two years in Kyoto but it only took me a couple of weeks to fall in love with the city. I really feel privileged to have been able to meet so many wonderful people out there, that taught me a lot about Japanese culture and about myself. I love nature, visiting temples and shrines, reading and researching about their history, joining traditional festivals or riding my bike to discover hidden places throughout the city. I also enjoy taking pictures wherever I go and Japan is a never-ending source of inspiration for an amateur like me. With Osaka, Kobe, Nara and many other beautiful rural areas at a short train ride distance from Kyoto, Kansai is also a wonderful area for enjoying the richness of Japanese cuisine. Japan has many secrets for everyone to discover, and countless elusive moments of poetry that no guidebook can tell you about. I am delighted to be able to share the ones I had the chance to witness with you and everyone at Japantourist. I sincerely hope it will make you want to visit and discover this magnificent country.

Article original par Michelle Madden

Laissez un commentaire