Quatre Jours à Tottori

Amusez-vous au royaume du manga et des dunes de sables

En mentionnant Tottori, il semble que peu de voyageurs étrangers en aient entendu parler. Etant la préfecture la moins peuplée du Japon, il s'agit d'un lieu charmant si vous souhaitez fuir la foule. Outre les groupes en voyage organisé, je n'ai vu qu'une poignée de touristes étrangers se baladant au gré de leurs envies durant mes quatre jours à Tottori. Quand j'évoque le fait que ces quatre jours passés là-bas n'étaient pas suffisants, mes amis japonais n'en croient pas leurs oreilles. "Qu'est ce que tu as à faire à Tottori ?" figurait parmi les réponses qui m'étaient faites.

Si vous aimez le manga et la série animée en cours depuis longtemps Détective Conan, Tottori est assurément un lieu à visiter sans faute. J'ai commencé avec un vol bref d'1h30 depuis Tokyo. ANA propose cinq vols par jour en provenance de l'Aéroport de Haneda. L'excitation était palpable une fois l'Aéroport Conan des Dunes de Sables de Tottori visible, alors que j'aperçus le nom de Conan sur le bâtiment de l'aéroport. A l'instant même où l'avion s'est posé, des images de Conan et de ses amis longeaient le passage jusqu'à l'aéroport. J'ai pris plus d'une heure pour explorer tout ce que le petit aéroport avait à offrir d'autre.

Le dîner a été une aventure surprenante. Je suis sûre que nombre de lecteurs auront entendu parler de la célèbre chaîne de restaurant où les sushis sont présentés sur un tapis roulant Kura Sushi. Là-bas, vous avez droit à un jeu sur la machine à gachapon (jouets distribués dans des capsules par un distributeur automatique) toutes les cinq assiettes commandées. Dans le Kura Sushi de Tottori, les machines à gachapon contenaient des souvenirs Détective Conan différents de ceux que l'on trouve habituellement dans le reste du pays.

Le deuxième jour était dédié à davantage d'aventures en lien avec le monde de Conan. J'ai passé la quasi-totalité de la journée dans le train Conan en direction de la Conan Town, de la Rue Conan et du musée dédié à son créateur, Gôshô Aoyama. En fin de soirée, j'ai réussi à organiser une visite de la Plage de Hakuto, lieu dans lequel se déroule le mythe d'Inaba no Shiro Usagi ("The lapin blanc d'Inaba").

Au cours du troisième jour, j'ai finalement visité ce qui fait la renommée de Tottori : les seules et uniques dunes de sable du Japon. Recouvrant 16 kilomètres de l'est à l'ouest et 2 kilomètres du nord au sud, elles sont immenses ! A cet endroit, vous pouvez faire une balade à dos de chameau, faire du sandboard et du parapente. Retirez vos chaussures et sentez le sable doux sous vos pieds. Je me suis ensuite rendue sur la Côte d'Uradome après un trajet en bus d'une demi-heure. Après des décennies, falaises, tunnels, grottes et murs sont formés par l'érosion. Un bateau propose des balades le long de la côte du printemps à l'été.

Le quatrième jour s'est principalement concentré sur le centre de Tottori et ses alentours, avec la visite d'un aquarium dans lequel on peut voir des crabes et d'un marché local où l'on peut trouver des fruits de mer. Je me suis rendue au plus grand lac de Tottori : le Lac Koyama. Ce dernier était si grand qu'après deux heures de marche continue, je n'ai parcouru que la moitié de sa circonférence. Pour finir, je suis retournée prendre un dîner à Kura Sushi afin de m'amuser davantage avec les machines à gachapon.

Quatre jours ne suffisent vraiment pas. Il me restait encore à visiter le Mont Daisen (la plus grande montagne de la région), le Parc Floral Hanakairo (l'un des plus vastes parcs floraux du Japon), les Chutes d'Amedaki (figurant parmi le top 100 des cascades japonaises), les Ruines du Château de Tottori ainsi que le Musée des Dunes de Sable, et il ne s'agit que de sites situées à l'Est de Tottori. Il reste encore le côté ouest avec Gegege no Kitaro, une autre série de manga populaire. Il est certain que je reviendrai.

En savoir plus

Pour en savoir plus Dunes de Tottori

0
0

Laissez un commentaire