Le Tokyo Game Show 2015

L'un des plus grands salons du jeu vidéo au monde

Par Maxence Monfroy   21 sept. 2015

Le Tokyo Game Show 2015 devait être d'après les organisateurs « amazing ». Et bien ce fut le cas. Déjà par sa fréquentation, puisqu’il y a eu presque 270 000 visiteurs, ce qui lui permet d'obtenir la 2ème place en terme d'affluence de toute son histoire ! Ensuite, par sa taille. Les exposants occupaient les trois grands halls principaux.

Je dois dire que depuis sa création en 1996, le Tokyo Game Show, ou TGS pour les intimes, m'a toujours fait rêver. Mon rêve est devenu réalité et je ne regrette rien de ces presque 20 ans d'attente... Ca ne nous rajeunit pas tout ça.

A mon sens l'un des événements marquants de ce show aura été l'avènement de la réalité virtuelle. Certes, tout n'est pas encore parfait mais c'est impressionnant ! Dès mon entrée dans le salon je me suis précipité chez Sony pour essayer le casque VR, anciennement nommé projet Morphéus. Une hôtesse me reçoit, me fait assoir, me met le casque sur le visage et place les écouteurs sur mes oreilles. Tout est noir, quand tout à coup la démo se lance. Je suis entouré de lumières, dans ce qui semble être une machine, mon siège se déplace jusqu'à un cockpit et là je m'aperçois que je suis dans un robot. Je peux regarder de tous les côtés, une sensation de vertige me prend presque quand je regarde vers le sol tellement le robot est immense. Un autre robot apparaît, semble hostile, je le vise, tire à plusieurs reprises et finalement le neutralise. Hélas la mort de cet adversaire signifiait aussi la fin de la démo. Très bien mais trop court. C'était un peu comme si on donnait un jouet à un enfant et que 2 minutes plus tard, on lui reprenait.

Heureusement, le stand Oculus, qui devrait sortir durant le premier trimestre de 2016, proposait un vrai jeu. J'ai donc pu essayer Eve : Walkyrie, shoot-them-up se déroulant en pleine guerre spatiale. Là aussi j'ai pu éprouver des sensations incroyables. Bref, il faut que vous essayiez dès que possible la réalité virtuelle !

Que dire d'autre sur le salon ? Il était composé de tout ce qui fait un bon salon, c'est à dire, plein de jeux jouables, des présentations des jeux à venir, des conférences, des boutiques de goodies, des stands tous plus incroyables les uns que les autres et bien sur les « babes » toujours aussi nombreuses.

Si vous avez envie de venir au Japon et que vous aimez les jeux vidéo, la seule chose qui vous reste à faire c'est de prendre un billet d'avion pour le mois de septembre prochain !

Un aperçu en vidéo du TGS 2015 :

Écrit par Maxence Monfroy
Membre de JapanTravel

Laissez un commentaire