Grand Prix de la Mascotte Japonaise

Affrontement de Yuruchara à Matsuyama

Par Amanda Ho   12 juin 2017

Après davantage de compréhension concernant la fascination que suscite l'obsession pour les mascottes du Japon, j'ai entrepris des recherches plus approfondies sur chacun des personnages. Malheureusement, je n'ai jamais rencontré ces personnages mignons après de nombreuses visites au Japon. Kumamon, dont la présence était fréquente dans la préfecture de Kumamoto, est le seul que j'aie rencontré. Il est fort probable que la préfecture de Mie (lieu où se déroulera le Grand Prix de la Mascotte) soit la destination de mon prochain voyage au Japon en novembre prochain. Le Grand Prix de la Mascotte est un évènement annuel au cours duquel des milliers de mascottes se rassemblent, et le public peut voter pour les plus populaires d'entre elles. Il est surprenant que ces mascottes participent souvent à des compétitions, et le Grand Prix de la Mascotte est un des évènements les plus importants.

Jetons un oeil au Grand Prix de 2016. Organisé dans la ville de Matsuyama, dans la préfecture d'Ehime, un nombre impressionnant de 1421 personnages s'est inscrit afin d'y participer. La liste complète des inscriptions peut être consultée sur le site internet, de la 1e à la 1421e mascotte. Les votes en ligne ont débuté en juillet et seuls les 100 premiers personnages ont accédé à la finale qui se déroule en novembre. Voici les trois gagnants en tête du classement.

1. Shinjou-kun de Susaki, dans la Préfecture de Kochi

La loutre Shinjou-kun fut nommée ainsi d'après le nom de la rivière Shinjou, rivière où les dernières loutres ont été observées. Il retire son chapeau de nakeyaki ramen à chaque fois qu'il rencontre un nouvel ami, et le place sur la tête de la personne en question. Son nombril porte chance à celui qui le touche.

2. Hanipon de Honjo, dans la Préfecture de Saitama

Toujours souriant, avec de grandes oreilles et des joues roses, Hanipon rêve de faire sourire toutes les personnes présentes à Honjo. Il s'est même rendu à Paris lors d'un voyage d'affaire en 2013.

3. Chuppy de Soja, dans la Préfecture d'Okayama

Chuppy a une présence restreinte en raison d'un problème de copyright rencontré par le gouvernement de la ville. Ainsi, ses produits sont en nombre assez limité en comparaison à ceux des autres personnages. Chuppy a obtenu la 15e place lors du Grand Prix de 2015 et en 2016, il est réussi à se hisser à la 3e place.

Alors, qu'attendez vous ? Organisez un voyage à Mie en novembre prochain !

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Elodie Pourrat

Elodie Pourrat @Elodie Pourrat

Ayant baigné dans la japanime depuis l'enfance, mon intérêt pour la culture Japonaise s'est largement étendu au fils des années. Je suis aujourd'hui des études de Japonais et d'Anglais, et prends beaucoup de plaisir à traduire les articles de JapanTravel.

Article original par Amanda Ho

Laissez un commentaire