Dazaifu et Temmangu

Bien visiter (même les endroits secrets!)

Par S Adler   6 août 2015

Le temmangu est un sanctuaire (relié à la religion shinto alors que les temples ont un rapport avec la religion bouddhique) d'une grande beauté.

On y voit beaucoup de groupes d'élèves en uniformes, car le sanctuaire est réputé pour aider les études. Une des autres raisons de leur venue est la réputation de grande beauté de ce sanctuaire et de ses alentours qui accueillent régulièrement une grande variété de fêtes traditionnelles et de cérémonies (libre d'accès). Les alentours méritent aussi en effet la visite. L'allée qui mène aux ponts qui précèdent le sanctuaire, agrémentée de trois Torii, présente des magasins traditionnels faisant, entre autres, la fabrication sur place de Mochi aux haricots rouges qu'il est recommandé de manger encore chauds. Sur la droite, au premier tiers de l'allée, ne pas manquer le magasin Mame-ya, présentant toutes sortes de graines et des bonbons ou apéritifs faits à partir de celles-ci, à des prix très raisonnables. Comme souvent, il est possible de goûter avant d'acheter. Poursuivre derrière le sanctuaire après sa visite pour y trouver caché dans la colline,en forêt, un tout petit sanctuaire un peu mystérieux, dédié aux divinités renards (ou inari) fréquentes dans la mythologie japonaise. Pas très loin, au bas de la colline, on peut entendre le bruit éloigné d'une fête foraine permanente, cachée par la forêt très touffue à cet endroit. Ne vous donnez pas la peine de la rejoindre car la fête présente un intérêt très limité et, malgré son bruit assourdissant, est assez peu fréquentée, ce qui donne une ambiance un peu sinistre. Par contre, s'il vous reste un peu de temps avant 19h, il est vivement recommandé de visiter le très récent musée de national de Kyushu (a 1km de la mais on y accède du temple par des tapis roulants et escaliers mécaniques futuristes comme seul on sait les faire au japon!). Outre les collections permanentes (dont on recommandera en particulier la collection très variée et complète d'instruments de musique asiatique : gongs, gamelans, flûtes variées...que le visiteur peut manipuler ou en jouer à sa guise!) se succèdent des expositions temporaires plus intéressantes les unes que les autres (kabuki, dit du Genji, parchemins de Kyoto, etc) et un espace gardé pour les enfants de tout âge.

Écrit par S Adler
Membre de JapanTravel

Laissez un commentaire