Kôsan-ji, Temple de la Piété Filiale - 1

Découvrez le "Nikkô de l'ouest" dans la Mer Intérieure

Par Masayoshi Hirose   

Ikuchi-jima, dans la Mer Intérieure de Seto, est reliée à l'île principale du Japon par l'autoroute de Nishiseto, aka : Shimanami Kaido.

J'ai visité le temple de Kôsan-ji, sur l'île d'Ikuchi-jima, en mai 2013. Ce temple a été fondé par M. Kosanji, un important industriel qui, pour la reconnaissance et le respect de sa mère défunte, est devenu prêtre et a construit ce temple dans sa ville natale afin d'assurer sa renaissance dans le paradis bouddhiste.

La singularité de ce temple réside dans le fait que la plupart des bâtiments du site ont été réalisés d'après le modèles de quelques-uns des plus beaux monuments architecturaux du Japon, des temples et des sanctuaires renommés tels que le sanctuaire Tôshô-gû de Nikkô, le Byôdô-in à Kyoto, ou des temples de Nara. Pourtant, la construction et l'agencement sont très créatifs et très appréciés.

Par une chaude journée de printemps, j'ai eu la chance de découvrir ce magnifique temple sur une petite île idyllique dans la Mer Intérieure de Seto... L'endroit le plus inattendu pour voir un tel spectacle ! Lorsque j'aurai de nouveau besoin de me ressourcer et de reposer mon esprit, je reviendrai ici.

Série de reportages photo sur Kôsan-ji :

1. Kôsan-ji, Temple de la Piété filiale

2. Kôsan-ji, Temple Glorieux

3. Kôsan-ji, Colline de l'Espoir

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Celine Villeneuve

Celine Villeneuve @celine.villeneuve

Depuis ma foudroyante rencontre il y a dix ans avec l'élégance japonaise (Femme se poudrant le cou d'Utamaro), ma soif de découvrir et comprendre chaque aspect de cette culture énigmatique ne se tarie pas. Mes études de japonais et mon séjour d’un an en tant que rédactrice web dans l’Archipel n’ont fait qu’accroître mon intérêt pour ce pays magnifique. Je suis ravie de pouvoir partager ici mes quelques expériences mais plus encore, de découvrir les vôtres !

Article original par Masayoshi Hirose