Le Sanctuaire Katashiwa Inari

Voyage intemporel

 Par Bonson Lam   13 févr. 2018

Le sanctuaire de la ville pourrait être paré d'imposantes banderoles noires et les jeunes filles pourraient réchauffer les visiteurs avec du sake, mais est-ce que les moineaux et les corbeaux savent que c'est le jour de la nouvelle année au Japon ? Alors que le soleil brille, ils savent que les jours les plus froids d'hiver sont encore à venir, avec leurs champs vides et secs mais dont il est agréable de contempler la couleur dorée à la lueur du soleil couchant. C'est l'un des plaisirs de se retrouver seul avec la nature, avec seulement un vélo, sans programme, allant là où nous conduit la route.

Même si les routes et les chemins de campagne sont déserts, et si vous pouvez ne croiser aucun autre humain pendant des heures, on ressent leur présence, malgré leur absence. A en juger par son apparence impeccable et les balais qui y sont rangés, il est évident qu'une personne discrète entretient rigoureusement ce sanctuaire de bord de route. Aux alentours, on trouve des cimetières des générations passées, où les pierres tombales regardent les moineaux s'éloigner alors que le soleil se couche. C'est un lieu où vous pouvez réfléchir et prier pour la paix dans le monde, ou encore apaiser votre âme.

Se rendre ici

Depuis l'arrêt de bus Suizenjiekidoriri de Kumamoto, prendre le bus Est 8 en direction de Mifune. Descendre à l'arrêt de bus Ochiai Mifune et ensuite continuer quelques mètres à pied. Comme les services de bus ne sont pas fréquents, il est plutôt conseillé de s' y rendre en voiture ou à pied.

Photographié par Bonson Lam
Partenaire de JapanTravel
Traduit par Mélanie Lemaitre

Laissez un commentaire