Les Jardins de Suizen-ji à Kyushu

Quiétude dans un cadre d'une beauté à l'aspect naturel

Par Steve Morton   

Les paisibles jardins de Suizen-ji Jōju-en sont séparés de la ville de Kumamoto par un court trajet en train. Connu pour sa brume en début de journée, ses carpes multicolores et son paysage parfait, le Suizen-ji symbolise la beauté à l'aspect naturel que l'on peut trouver dans tant de jardins traditionnels japonais. Fondé en 1632 par le puissant Seigneur Hosokawa, il aurait été aménagé sur le site où se serait trouvé un grand temple bouddhiste et les travaux auraient duré plus de 80 ans.

Présentant de nombreux ponts aux motifs de saule, des chemins en gravier et des arbres plantés de manière harmonieuse, ces jardins se basent sur une source naturelle et illustreraient les 53 stations de l'ancienne Route du Tôkaidô qui reliait autrefois Tokyo à Kyoto.

En marchant sur ces terres impressionnantes, vous remarquerez rapidement que malgré son apparence naturelle, vous observez en fait une création irréprochable faite de la main de l'Homme.

Bien que le Suizen-ji soit connu pour sa brume de début de journée, je n'ai pas pu assister à ce spectacle formidable à cette occasion en raison du temps pluvieux. Néanmoins, pas même les nuages sombres et la bruine constante ne pourraient ruiner la beauté indéniable de ce jardin.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Elodie Pourrat

Elodie Pourrat @elodie.pourrat

Ayant baigné dans la japanime depuis l'enfance, mon intérêt pour la culture Japonaise s'est largement étendu au fils des années. Je suis aujourd'hui des études de Japonais et d'Anglais, et prends beaucoup de plaisir à traduire les articles de JapanTravel.

Article original par Steve Morton